MAROC
24/03/2016 13h:10 CET | Actualisé 24/03/2016 14h:08 CET

Le Raja lâché par ses sponsors?

DR

FOOTBALL - Le Raja doit décidément faire face à une grosse crise, quelques jours après les affrontements entre deux groupes de supporters des Verts qui ont émaillé le match disputé samedi 19 mars entre le RCA et le Chabab Rif Al Hoceima, faisant deux morts et 54 blessés. Alors que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a infligé des sanctions au club (disputer à huis clos ses cinq prochains matchs de la Botola et s'acquitter d'une amende de 100.000 dirhams), et que la Wilaya a décidé d'interdire les activités des "ultras" des Verts, le club présidé par Boudrika pourrait aussi être amené à gérer une crise avec ses sponsors.

Mercredi 23 mars, Hyundai Maroc a adressé un courrier à la présidence du club, exprimant "sa désolation et son fort mécontentement face à la recrudescence des actes de violence dans les stades", et appelant le Raja à "assumer la responsabilité qui est sienne dans ces incidents renouvelés", à "reprendre le contrôle de ses clubs de supporteurs" et à "mettre en place sans plus tarder les mesures nécessaires pour l’arrêt immédiat des débordements".

Si la marque coréenne n'est pas allé jusqu'à menacer de rompre son contrat avec le Raja, ce n'est pas le cas de l'assureur Atlanta, autre grand sponsor du club, qui, dans un communiqué publié jeudi et relayé par Médias24, estime que "ces graves dérapages ne portent pas seulement atteinte à la notoriété du club, mais également à celle de ses sponsors."

Et l'assureur d'appeler les dirigeants du Raja à tout mettre en œuvre pour éviter à l'avenir ce genre d'agissements, "à défaut de quoi, nous serons dans l'obligation de reconsidérer notre accompagnement pour votre club de football".

Un divorce avec ses sponsors constituerait un coup dur pour le club, qui vit (tout comme l'ensemble des clubs de la Botola) principalement grâce aux entrées que rapportent les contrats de sponsoring, puisque les recettes liées à la billetterie et au merchandising restent marginales.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Le meilleur onze maghrébin de tous les temps Voyez les images