TUNISIE
24/03/2016 12h:48 CET | Actualisé 25/03/2016 06h:08 CET

Tunisie: Pour une affaire de dopage, Habiba Ghribi remporte officiellement deux médailles d'or, après la disqualification de Yuliya Zaripova

Tunisia's Habiba Ghribi reacts after placing second in the Women's 3000m Steeplechase final at the World Athletics Championships in Daegu, South Korea, Tuesday, Aug. 30, 2011. (AP Photo/Anja Niedringhaus)
ASSOCIATED PRESS
Tunisia's Habiba Ghribi reacts after placing second in the Women's 3000m Steeplechase final at the World Athletics Championships in Daegu, South Korea, Tuesday, Aug. 30, 2011. (AP Photo/Anja Niedringhaus)

ATHLÉTISME - L'athlète tunisienne Habiba Ghribi a encore fait l'évènement en décrochant deux médailles d'or...cette fois-ci sans courir!

Le tribunal arbitral du sport a rendu son verdict mercredi 24 mars, annulant les titres de la russe Yuliya Zaripova pour cause de dopage. Contactée par le HuffPost Tunisie, Habiba Ghribi, médaille d'argent à deux reprises derrière la russe, a confirmé que les deux médailles d'or allaient lui être attribuées, après cette disqualification.

La première course remonte à août 2011, lorsque Habiba Ghribi avait obtenu la médaille d'argent aux championnats du monde d'athlétisme en Corée du Sud, derrière Yuliya Zaripova.

La deuxième a eu lieu durant les jeux olympiques de 2012 à Londres. L'athlète originaire de Kairouan se classe une nouvelle fois deuxième face à sa rivale russe.

En janvier 2015, Yuliya Zaripova a été écartée à compter du 25 juillet 2013 pour d'importantes anomalies dans son profil sanguin révélées dans son passeport biologique. L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) avait alors transféré le cas de devant le Tribunal arbitral du sport, institution internationale capable de trancher des litiges sportifs.

"Depuis Yuliya Zaripova n'a pas cessé de faire appel pour essayer de garder sa médaille", a indiqué Habiba Ghribi.

Et c'est ce jeudii que le tribunal a annoncé officiellement que "tous les résultats obtenus en compétition par Mme Yuliya Zaripova du 20 Juillet 2011 au 25 Juillet 2013 sont annulés".

Selon le règlement de l'IAAF, "le résultat de l’athlète coupable de l’infraction sera retranché des résultats de l’équipe et remplacé par le résultat obtenu par le membre de l’équipe suivant dans l’ordre de classement". Habiba Ghriba, a assuré que cette règle implique que les deux médailles d'or lui reviennent "automatiquement".

En 2012 à Londres, Habiba Ghribi était la première athlète femme à décrocher une médaille olympique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.