MAROC
23/03/2016 12h:20 CET | Actualisé 23/03/2016 12h:24 CET

Sahara: John Kerry assure à Mohammed VI que la position américaine "demeure inchangée"

Sahara: John Kerry assure à Mohammed VI que la position américaine "n'a pas changé"
HuffPost Maroc
Sahara: John Kerry assure à Mohammed VI que la position américaine "n'a pas changé"

DIPLOMATIE - Le roi Mohammed VI s'est entretenu au téléphone avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry mercredi 23 mars, indique un communiqué du Cabinet royal. L'entretien a essentiellement porté sur la question du Sahara marocain, précise le communiqué.

A cette occasion, M. Kerry a assuré au souverain que "la position américaine demeure inchangée" et qu'elle s'inscrit dans le cadre arrêté conjointement par Mohammed VI et Barack Obama, en novembre 2013 à Washington, souligne le communiqué.

Le secrétaire d'Etat américain a également précisé au souverain que "le dialogue entre les deux pays se poursuivrait jusqu'à parvenir, sur cette base, à une solution définitive à ce différend régional", conclut le communiqué.

En novembre 2013, le président américain avait reçu Mohammed VI à Washington. Selon un communiqué commun publié à l'issue de la rencontre, les Etats-Unis estimaient que le plan d'autonomie du Sahara présenté par le Maroc était "sérieux, crédible et réaliste". Le texte soulignait également "l'attachement partagé" des deux chefs d'Etat à "la protection et la promotion des droits de l'homme dans la région".

Samedi 19 mars, le porte-parole de la mission américaine auprès de l'ONU, Kurtis Cooper, avait indiqué dans une série de messages publiés sur Twitter que les Etats-Unis "considèrent que le plan marocain d'autonomie est sérieux, réaliste, crédible et qu'il représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations du Sahara occidental".

Ces annonces font suite à la polémique enclenchée début mars par les propos du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Ce dernier avait qualifié le Sahara de territoire "occupé" lors d'un déplacement en Algérie, provoquant un tollé au Maroc.

Depuis le 20 mars, 73 membres de l'ONU déployés au Sahara dans le cadre de la Minurso ont quitté le territoire marocain suite aux mesures de rétorsion prises par le Maroc, qui a également décidé d'annuler la contribution financière la Mission de l'ONU au Sahara (environ 3 millions de dollars).

LIRE AUSSI:

Galerie photo Manifestation à Rabat pour protester contre les propos de Ban Ki-Moon Voyez les images