MAROC
23/03/2016 14h:54 CET | Actualisé 23/03/2016 14h:57 CET

Un concours d'élocution en langue japonaise au Maroc

Pour les nippophiles, un concours d'élocution en langue japonaise
DR
Pour les nippophiles, un concours d'élocution en langue japonaise

LANGUES - Saviez-vous qu'il existe un concours d'élocution en langue japonaise, au Maroc? Le concours, qui en est (déjà) à sa 17è édition, est initié par l'Association des enseignants de la langue japonaise relevant de l'Agence japonaise de la coopération internationale (JICA) et l'ambassade du Japon au Maroc.

La 17e édition a été remportée, récemment à Casablanca, par Amina Nit Abdellah Ouali, étudiante à l'université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, qui a décroché le premier prix.

L'étudiante s'est distinguée par la présentation de son œuvre intitulée "l'action collective entre le Maroc et le japon" lors de cette édition, initiée par l'Association des enseignants de la langue japonaise relevant de l'Agence japonaise de la coopération internationale (JICA) et l'ambassade du Japon au Maroc.

A cette occasion, l'ambassadeur du Japon à Rabat, Tsuneo Kurikawa, a procédé à la remise du prix du concours d'élocution en langue japonaise à Amina Nit Abdellah Ouali.

L'année précédente, l'étudiante, inscrite à la faculté des sciences de Fès, avait remporté le 2e prix du même concours.

Apprendre le japonais?

L'apprentissage de la langue japonaise au Maroc n'est pas chose impossible ou ardue. Elle est enseignée dans trois établissements universitaires accrédités par l'ambassade du Japon: la faculté des lettres et des sciences humaines d'Agdal, affiliée à l'Université Mohammed V de Rabat, la faculté des lettres et des sciences humaines de Mohammedia, qui dépend de l'Université Hassan II (Casablanca) et la faculté des lettres et des sciences Humaines Dhar El Mehraz, affiliée à l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès. Les cours d'apprentissage de la langue japonaise dans ces universités sont ouverts aux non-étudiants, et les modalités d'inscription sont détaillées ici.

En plus de ces universités, une multitude d'écoles offrent des cours de japonais, à l'issue desquels un diplôme est, parfois, délivré.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les Japonais détournent les otages de l'EI sur Twitter Voyez les images