MAROC
22/03/2016 07h:47 CET | Actualisé 22/03/2016 07h:48 CET

Le Maroc demande la fermeture d'un bureau de la Minurso, l'ONU proteste

Protestations de l'ONU suite à la demande du Maroc de fermer un bureau de la Minurso
AFP
Protestations de l'ONU suite à la demande du Maroc de fermer un bureau de la Minurso

SAHARA - Le Maroc a demandé à l'ONU de fermer le bureau de liaison de la Minurso à Dakhla, dans le sud du royaume. C'est ce qu'a affirmé, lundi 21 mars, le porte-parole adjoint de l'ONU Farhan Haq.

"C'est la première demande visant directement la composante militaire de la Minurso", a souligné M. Haq, dont les déclarations ont été rapportées par l'Agence France presse (AFP), ajoutant que la fermeture du bureau réduira les capacités de la Minurso à pouvoir exercer ses missions.

Pour Farhan Haq, qui a exprimé la colère de l'ONU suite à cette décision, le Maroc ne tient pas compte de ses engagements en tant que pays hôte d'une mission de maintien de la paix. Selon l'ONU, la décision prise par le Maroc risque d'inciter d'autres pays hôtes d'opérations de maintien de la paix à se débarrasser des Casques bleus.

Le porte-parole de l'ONU a aussi ajouté que sans les experts expulsés, la mission ne pourrait bientôt plus remplir son mandat. Car hormis les militaires de la Minurso, il ne reste sur place que 27 civils qui ne peuvent assumer qu'une petite partie des tâches, suite au renvoi, par le Maroc, de quelques 70 membres de la composante civile de la Minurso. Tandis que le Maroc a initialement demandé le départ de 81 employés civils de la Minurso (84, selon la MAP), onze ne travaillaient déjà plus pour la Mission au moment des faits.

Si la mission ne peut plus fonctionner, a estimé M. Haq, il y aura un risque réel d'une escalade de la tension et peut-être même de conflit.

Le Maroc avait exigé le départ de plusieurs membres de la composante civile et politique de la Minurso pour protester contre les propos le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui avait qualifié le Sahara de territoire "occupé".

LIRE AUSSI :

Galerie photo Manifestation à Rabat pour protester contre les propos de Ban Ki-Moon Voyez les images