21/03/2016 07h:16 CET | Actualisé 21/03/2016 07h:16 CET

Africa CEO Forum: Le Maroc s'exporte en Afrique

ÉVÉNEMENT – Nouveau rendez-vous pour le Maroc. La 4e édition de l’Africa CEO Forum accueillera, les 21 et 22 mars prochains à Abidjan, une délégation marocaine composée de 80 opérateurs économiques à la tête d’établissements publics et privés, indique Maroc Export dans un communiqué.

Parmi eux, les responsables de Maroc Telecom, Attijariwafa bank, la Banque Populaire, la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL), l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), Tanger Med, Marchika Med, Casablanca Finance City (CFC), BMCE bank ou encore la société de conseil et d’ingénierie Jacobs Engineering.

Un rendez-vous panafricain dont l’objectif est de soutenir l’essor des économies du continent en favorisant le dialogue public-privé et en facilitant le développement des échanges régionaux.

En tout, 800 participants sont attendus: chefs d’entreprise francophones et anglophones, représentants d’institutions de développement africaines et internationales et investisseurs et financiers.

Les forums maroco-africains ont le vent en poupe

Les 25 et 26 février derniers, Casablanca a accueilli la 4e édition du Forum Afrique Développement, conjointement organisé par l’établissement public Maroc Export et Attijariwafa bank.

Plusieurs personnalités politiques et économiques du Maroc, de l’Afrique et de la France ont pris part à cette rencontre, à l’instar, entre autres, des ministres marocains Salaheddine Mezouar, à la tête du département des Affaires étrangères et de la coopération, Moulay Hafid Elalamy, qui chapeaute le portefeuille de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique et Aziz Akhannouch, à la tête du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Côté français, le président de la Fondation Energies pour l’Afrique Jean-Louis Borloo était également de la partie. Initialement prévue au programme, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, s'était quant à elle désistée à la dernière minute.

Principalement tourné vers l’agriculture et l’électrification de l'Afrique, le Forum Afrique Développement a pour ambition de nouer un maillage entre les investisseurs et chefs d’entreprises africains, auxquels il souhaite fournir un accès à plusieurs informations utiles dans le cadre de leurs stratégies d’affaires et des partenariats à venir.

Plus récemment, le menu de la 4e édition de Hub Africa, prévue les 7 et 8 avril prochains à l'Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC), a été dévoilé lors d’une conférence de presse jeudi 17 mars.

L’édition 2016 s’articulera principalement autour de ''l’entrepreneuriat comme accélérateur de l’émergence économique''. Le Sénégal sera quant à lui mis à l’honneur.

Au total, 5.000 opérateurs économiques (chefs d’entreprises, porteurs de projets, fournisseurs, acheteurs, fonds d’investissement, banquiers, experts et consultants) issus des continents africain et européen sont attendus, pour ''favoriser les opportunités et le partage d’expériences dans cette zone triangulaire qu’est le Maroc, l’Afrique et l’Europe'', a commenté Zakaria Fahim, directeur de Hub Africa. Une cinquantaine d’ateliers figurent au programme, dont certains réuniront des experts en intelligence économique, ''pour comprendre comment fonctionne non pas l’Afrique, mais les Afriques''.