ALGÉRIE
18/03/2016 12h:39 CET | Actualisé 18/03/2016 12h:39 CET

L'Algérien tué mardi à Bruxelles "vraisemblablement" un soutien logistique des attentats de Paris

AFP

L'Algérien Mohamed Belkaïd, tué mardi par la police à Bruxelles "serait plus que vraisemblablement" l'homme qui a apporté un soutien logistique aux commandos des attentats du 13 novembre à Paris sous la fausse identité de Samir Bouzid, a annoncé vendredi le parquet fédéral belge.

L'Algérien de 35 ans a été abattu mardi lors d'une opération de police dans un appartement de la commune bruxelloise de Forest, où ont également été retrouvées des empreintes de Salah Abdeslam, suspect-clé de ces attaques qui ont fait 130 morts.

Selon la télévisions publique belge (RTBF), Belkaïd était "un des complices" de Salah Abdeslam. L'homme "utilisait le faux nom de Samir Bouzid", ajoute la RTBF sur son site internet.

C'est au nom de Samir Bouzid qu'un virement de 750 euros avait été fait le 17 novembre à la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, l'un des organisateurs présumés des attentats, qui ont été tués tous deux lors d'un assaut des forces de sécurité françaises le 18 novembre à Saint-Denis, près de Paris.

"C'est Salah Abdeslam lui-même qui est allé chercher les deux hommes en Hongrie. Ils ont été contrôlés tous les trois, le 9 septembre 2015, sur une aire d'autoroute autrichienne", selon la RTBF.

Le parquet belge avait indiqué un peu plus tôt qu'une empreinte de Salah Abdeslam avait été retrouvée dans l'appartement perquisitionné mardi à Forest, dans la banlieue bruxelloise. Un de ses porte-parole s'est refusé à tout autre commentaire "dans l'intérêt de l'enquête".

Lors de cette perquisition, une fusillade a éclaté, un suspect armé d'un fusil d'assaut a été tué et deux autres personnes ont réussi à prendre la fuite. Selon la RTBF, il est "plus que probable" que Salah Abdeslam "soit l'un des deux individus qui ont pris la fuite lors de la fusillade."

LIRE AUSSI:Attentats de Paris: le suspect tué à Bruxelles était un Algérien

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.