MAROC
17/03/2016 13h:25 CET | Actualisé 18/03/2016 10h:01 CET

En Australie, un café marocain lance un "speed-dating" pour en savoir plus sur l'islam

Titre 1 et 2: En Australie, un café marocain lance un "speed-dating" pour en savoir plus sur l'islam
The Guardian
Titre 1 et 2: En Australie, un café marocain lance un "speed-dating" pour en savoir plus sur l'islam

RELIGION - C'est un "speed-dating" d'un genre un peu particulier qu'a lancé une Australienne dans son café marocain de Melbourne. Le concept? Organiser des rencontres avec des musulmanes, non pas pour un rendez-vous amoureux, mais pour leur poser librement des questions sur l'islam.

Tous les quinze jours, le café Moroccan Deli-Cacy ouvre ses portes le dimanche pendant une heure aux personnes avides d'en savoir plus sur l'islam. Elles viennent ainsi pour rencontrer des femmes prêtes à répondre à leurs questions afin de "dissiper les mythes autour des musulmans et créer une société plus solidaire", écrit The Guardian, qui a consacré un reportage à ce sujet.

Autour de pâtisseries et de verres de thé, les convives, hommes et femmes, peuvent poser des questions aussi diverses que "pourquoi portes-tu le hijab? "dors-tu avec ton voile?", ou encore "penses-tu que la démocratie et l'islam peuvent coexister?".

Interrogée par le quotidien britannique, Maria Dimopoulos, consultante sur l'égalité et la diversité des genres, qui a assisté à deux reprises à ces "speed-datings", raconte qu'un homme lui a dit, en sortant de la rencontre, qu'il ne regarderait "plus jamais" les musulmanes de la même façon. "Il croyait qu'elles ne pouvaient pas penser par elles-mêmes et qu'elles ne faisaient qu'obéir à leur mari. Il a compris que c'était faux".

Hana Saffiri, l'Australienne qui gère le café à l'origine de cette initiative, a choisi de faire uniquement appel à des femmes pour répondre aux questions car elle considère que lorsqu'il s'agit de parler d'islam, la parole est trop souvent donnée aux hommes dans les médias. "Un grand nombre de musulmanes que je connais ici sont brillantes mais n'ont malheureusement pas souvent été mises à l'honneur", explique-t-elle. "Je veux donner à ces femmes une possibilité de s'exprimer".

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les 10 savants musulmans qui ont révolutionné le monde Voyez les images