MAROC
16/03/2016 09h:35 CET | Actualisé 16/03/2016 09h:35 CET

La visite de Mohammed VI à Moscou vue par la presse russe

AFP

MÉDIAS - Les médias russes ont été nombreux à s'intéresser à la rencontre entre le roi Mohammed VI et Vladimir Poutine, mardi au Kremlin, et à la signature de plusieurs conventions de coopération bilatérale.

Selon l'agence de presse Interfax, la compagnie pétrolière russe Soyuzneftegaz serait intéressée dans l'exploration pétrolière offshore au Maroc. "Ces informations sont contenues dans les documents de service de presse du gouvernement distribué avant la réunion du Premier ministre russe Dmitri Medvedev et du roi du Maroc Mohammed VI", révèle l'agence.

Le journal Rossiskaya Gazeta, qui revient sur la signature de plusieurs conventions de coopération bilatérale dans divers domaines, écrit que "les deux pays aspirent à approfondir le partenariat stratégique".

Le journal Vedomosti met quant à lui l'accent sur la "surprise" de Vladimir Poutine concernant la baisse des importations de produits marocains en Russie, notamment d'oranges et de tomates. "Je ne comprends pas pourquoi les expéditions de produits marocains ont chuté, d'autant plus que nous avons certaines restrictions sur la fourniture de ces produits originaires de pays de l'Union européenne", a rappelé le président russe.

Pour sa part, le journal digital Nouvelles de Russie met en lumière les conventions signées en matière d'énergie: "Moscou et Rabat ont convenu de renforcer la coopération dans le domaine énergétique notamment en matière de gaz liquide liquéfié et de la construction d'infrastructures gazières, de l'exploration des hydrocarbures ainsi que de la construction et de l'exploitation des unités de production électrique et des énergies renouvelables".

Le site Ria Novosti précise ainsi que la Russie devrait créer des infrastructures de stockage de gaz naturel liquéfié près d'El Jadida, qui devraient être opérationnelles en 2019.

L'agence de presse TASS revient quant à elle sur les questions internationales abordées par les deux chefs d'Etat, notamment "le processus de paix au Moyen-Orient, et "la situation en Syrie et en Irak".

L'agence de presse Sputnik rappelle enfin que cette visite coïncide avec le 50e anniversaire de la visite de Hassan II dans l'ex-Union soviétique et l'établissement des relations entre les deux pays.

LIRE AUSSI :