TUNISIE
14/03/2016 14h:39 CET | Actualisé 15/03/2016 06h:28 CET

Tozeur en zone rouge, 6000 Tunisiens en Libye... les approximations d'un reportage de Canal+ sur la Tunisie

Un reportage d'un média français a suscité quelques réactions désabusées, voire moqueuses, en Tunisie.

Le reportage d'Envoyé Spécial en 2013 La Tunisie sous la menace salafiste avait déjà soulevé un tollé, l'Enquête exclusive de 2014 présentée par Bernard de la Villardière Le trésor caché du dictateur avait déchaîné les passions... Cette fois, le reportage du Supplément de Canal+ s'est vu moqué par certains internautes.

Malgré les attaques contre la Tunisie, il organise un festival électro dans les décors de Star Wars, pour essayer de rassurer les touristes ⬇

Posté par Le Supplément sur dimanche 13 mars 2016


Sous le nom de "L'électro contre Daesh", le reportage diffusé le 13 mars s'est focalisé sur le festival de musique électronique Sounds of Sahara qui a eu lieu du 26 au 28 février derniers dans le désert de Tozeur.

Le reportage du Supplément a véhiculé plusieurs clichés sur la Tunisie, entre les "étranges bédouins qui commencent à danser" et un étonnement d'un journaliste de la présence d'alcool en Tunisie:

"Vous avez de la bière en Tunisie?", a demandé le journaliste Jérome Bermyn à l'organisateur du festival, Sami Mhenni.

C'est cette dernière réplique prononcée par le reporter qui a été reprise ironiquement sur les réseaux sociaux

"y a de la bière en Tunisie? je savais pas moi"! ...

Posté par Sarra Oueslati sur dimanche 13 mars 2016

Les Tunisiens sont les plus grands consommateurs d'alcool du Maghreb, et le pays est connu pour sa Celtia!

LIRE AUSSI:Quelles sont les boissons phares de la Tunisie, de l'Egypte ou encore du Maroc?

Tozeur en zone rouge...

La ville de Tozeur a été présentée à plusieurs reprises par le reporter Jérome Bermyn comme " zone rouge", à savoir une zone fortement déconseillée pour les ressortissants français. C'est à cause de cela que Sami l'organisateur du festival a du faire preuve de persuasion, selon le reportage, pour "convaincre les DJs de venir mixer en zone rouge".

Or Tozeur se situe en zone jaune sur la carte du ministère des Affaires étrangères français , la vigilance n'y est que "renforcée", comme dans la plupart des régions du pays.

... et les 6000 djihadistes tunisiens présents en Libye.

Une erreur majeure s'est également glissée dans le reportage. En effet, en revenant sur les attentats du Bardo et de Sousse, le journaliste a estimé que plus de "6000 jeunes tunisiens ont rallié le groupe djihadiste (en référence à Daesh) en Libye". En juillet dernier, des experts de l'ONU avaient estimé le nombre de Tunisiens à avoir rallié Daesh en Syrie et en Libye à plus de 5,500. Selon ce groupe d'experts, le nombre de Tunisiens en Libye serait entre 1,000 et 1,500.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.