TUNISIE
11/03/2016 08h:31 CET | Actualisé 11/03/2016 08h:57 CET

L'équipe nationale togolaise de foot demande à ne pas jouer son match en Tunisie, pour des raisons "sécuritaires"

Togo's Floyd Ayite, left, is challenged by Tunisia's Khaled Mouelhi, right, during their African Cup of Nations Group D soccer match at Mbombela Stadium in Nelspruit, South Africa, Wednesday Jan. 30, 2013. (AP Photo/Themba Hadebe)
ASSOCIATED PRESS
Togo's Floyd Ayite, left, is challenged by Tunisia's Khaled Mouelhi, right, during their African Cup of Nations Group D soccer match at Mbombela Stadium in Nelspruit, South Africa, Wednesday Jan. 30, 2013. (AP Photo/Themba Hadebe)

FOOTBALL - La Fédération Togolaise de Football (FTF) a suggéré à la Confédération africaine de Football (CAF), la "délocalisation vers un pays neutre" de son match éliminatoire avec la Tunisie, prévu le 25 mars à Monastir.

La raison? Le Secrétaire Général de la FTF Pierre Lamadokou explique sur le site la Fédération que "les autorités togolaises sont préoccupées face à la recrudescence des attaques sur le territoire tunisien déjà en état d’urgence, à l’approche de cette confrontation", rajoutant que "la situation sécuritaire (...) reste une préoccupation majeure pour les autorités togolaises".

Cette préoccupation pourrait également s'expliquer par le fait que l'équipe togolaise ait déjà été "victime d'une attaque en Angola, avant la Coupe d’Afrique des nations 2010", rappelle le site RFI.

En effet en 2010, deux jours avant la CAN 2010 le bus togolais a été mitraillé à Cabinda, enclave du territoire angolais, faisant deux morts et plusieurs blessés.

Jusqu'à maintenant la Confédération africaine de Football (CAF) n'a émis aucun communiqué officiel pour répondre à la demande de la Fédération Togolaise de Football.

Le match éliminatoire du 25 mars entre le Togo et la Tunisie qualifierait l'une des deux équipes à la Coupe d'Afrique des nations 2017.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.