MAROC
11/03/2016 06h:13 CET | Actualisé 11/03/2016 06h:13 CET

Voici les entreprises en lice pour l'aménagement du site où se tiendra la COP22

Voici les entreprises en lice pour l'aménagement du site où se tiendra la COP22
Capture d'écran
Voici les entreprises en lice pour l'aménagement du site où se tiendra la COP22

ÉVÉNEMENT - La première séance d'ouverture des plis des soumissions pour l'aménagement et l'équipement du site de Bab Ighli à Marrakech, dans le cadre de l'organisation de la 22e session de la Conférence cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), a eu lieu ce jeudi, indique un communiqué du Comité de pilotage de l'événement.

Le site abritera le centre des conférences où se tiendront les travaux de la conférence des parties, les activités de la société civile, ainsi que celles des opérateurs privés et des institutions publiques.

Sans surprise, les entreprises ayant soumissionné à l'appel d'offres ont formé trois groupements afin de se soumettre aux critères d'éligibilité arrêtés par l'appel d'offres.

Le premier est un groupement de huit entreprises, qui sont GL Events Services, GL Events Audiovisual, GL Mobilier, HALL Expo, Agence PUBLICS, CAPITAL Events, Léni et Manzeh Diafa.

Le second est le groupement MaroCop, composé de quatorze entreprises qui sont Richard Attias & Associates Group, Alomra group international, My Abdelouahed Boudda Architecte, Construction Management Services, Derichebourg Maroc, Emeraude Services, Ittisalat Al Maghrib, MED production, REZO Events, VALYANS Consulting, WPP JUBILEE LTD, Richard Attias & Associates Africa, Special Batiment & Travaux Hajji, Protection Electrique et Electronique.

Enfin, le troisième groupement réunit sept entreprises, en l'occurrence la Nouvelle Avant Scène SA, Chapitaux Plus, MAVER, DORIER, FINATECH Group, URBAGEC et KS Events.

"L'annonce de l'attributaire de ce marché se fera après examen des dossiers administratifs, techniques et additifs, puis des offres techniques et des offres financières par la commission de l'appel d'offres nommée à cet effet", indique le comité de pilotage de la COP22 dans le communiqué.

Pour rappel, le comité de pilotage de la COP22 a fixé des conditions très strictes aux entreprises désireuses de soumissionner à l'appel d'offres, ce qui a suscité des réactions mitigées parmi les chefs de sociétés d'événementiel, certains demandant une révision de l'appel d'offres.

LIRE AUSSI:

Galerie photo La planète se réchauffe? Voici ce qui nous attend Voyez les images