10/03/2016 07h:35 CET | Actualisé 10/03/2016 07h:57 CET

L'assurance agricole de Saham sera sur le marché en 2016

L'assurance agricole de Saham sera sur le marché en 2016
DR
L'assurance agricole de Saham sera sur le marché en 2016

ASSURANCES - Suspendue fin janvier après une polémique qui a agité la sphère politique et les réseaux sociaux, l'assurance agricole de Saham sera sur le marché durant cette année.

L'annonce a été faite lors d’une conférence de presse organisée par Saham ce mercredi 9 mars au siège de la compagnie, à Casablanca. En marge de la présentation du bilan de 2015 de l'entreprise, Ahmed Mehdi Tazi, le président-directeur général de Saham, a indiqué que l'assurance agricole du groupe, qui a fait l'objet d’une convention signée entre le groupe Saham Assurance Maroc et les ministères de l’Agriculture et des Finances, entrera en vigueur courant 2016.

Il est à rappeler que la convention d'assurance agricole, signée le mercredi 20 janvier 2016, avait, alors, fait polémique. La raison? Le fait que le ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy soit le fondateur et président du groupe Saham, ce qui posait plusieurs questionnements, portant notamment sur la possibilité que le marché ait été cédé dans des conditions contraires à la réglementation des marchés publics, ou sur le fait que la signature d'une convention avec une entreprise détenue par un ministre constitue une forme de conflit d'intérêts.

Fehd Bouab, directeur financier du ministère de l'Agriculture, avait, au lendemain du déclenchement de la polémique, déclaré que depuis la signature d'une première convention avec l'assureur MAMDA, hormis Saham, "aucun assureur ne s’est manifesté pour intégrer ce secteur alors que cela a été depuis le début prévu et encouragé". M. Bouab ajoutait qu'avec "le grand besoin en assurance dans le secteur agricole et les risques croissants liés aux changements climatiques, nous nous réjouirons de voir d’autres assureurs manifester leur intérêt aboutissant ainsi à la conclusion de nouvelles conventions car le secteur agricole en a besoin."

Au vu de l'ampleur prise par la polémique, Saham a décidé, le 24 janvier, de stopper l'application de la convention signée avec les ministères de l'Agriculture et des Finances. "Au regard de la polémique infondée engendrée par la signature de cette convention, Saham Assurance décide de stopper l'application de la convention, en attendant l'adhésion à ce produit de l'ensemble des autres compagnies intéressées, suite à l'appel lancé par le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime", indiquait la société dans un communiqué.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les 6 erreurs les plus fréquemment commises au moment de choisir une assurance Voyez les images