MAROC
10/03/2016 13h:54 CET | Actualisé 10/03/2016 13h:55 CET

Amir Rouani, de la publicité au cinéma (PORTRAIT)

Amir Rouani, un réalisateur aux mille et un talents
Melty Arabic
Amir Rouani, un réalisateur aux mille et un talents

CINÉMA - Alors qu'il travaille d'arrache-pied sur deux longs métrages, le cinéaste Amir Rouani, propulsé au devant de la scène cinématographique en réalisant la mini-série "L'Couple", qui a rencontré un succès important lors de sa diffusion pendant le mois de ramadan, a une longue carrière derrière lui et des rêves plein la tête.

Baignant depuis son plus jeune âge dans le monde de l'image, ce cinéaste aguerri a commencé sa carrière à seize ans, en s'initiant à l'animation. Depuis, le trentenaire casablancais a réalisé quelques centaines de publicités qui ont marqué le paysage télévisuel marocain. On se souviendra notamment de ses spots publicitaires hauts en couleur pour l'opérateur téléphonique inwi, avec en guest star l'humoriste Hassan El Fad.

Si El Fed a contribué à le faire connaitre auprès du public lors de la sortie de la série humoristique "L'Couple", ce n'est pourtant pas leur première collaboration. Amir Rouani était déjà derrière la caméra pour la réalisation du désormais classique "Chanily TV", programme satirique lancé par Hassan El Fad il y a une dizaine d'années et diffusé sur la chaîne nationale Al Aoula.

Avant de "s'éclater" en réalisant des programmes à succès destinés au grand public, Rouani a longtemps été un soldat de l'ombre à la chaîne Arriyadia en tant que directeur artistique, écrit le site d'information NssNss. Ce dompteur de l'image n'est pas qu'un réalisateur de pubs et de séries comiques, puisqu'il laisse également cours à sa créativité lors de projets qui lui tiennent à coeur.

En 2014, il publie son premier court métrage. "Jezebel" est un thriller d'une quinzaine de minutes qui raconte l'amitié paradoxale de deux Casablancais. L'un est médecin, menant un rythme de vie équilibré, l'autre est un coureur de jupons, mais tout deux ont beaucoup de choses à partager lors de longues nuits casablancaises. L'acteur Younes Bouab, maîtrisant à la perfection l'univers de Casa by night, ayant déjà joué le rôle principal dans "Casanegra", y campe le rôle principal.

Réalisateur de clips à la chaîne

Le talent de Rouani se confirme lorsqu'il se lance dans la réalisation de vidéos clips pour les chanteurs marocains les plus prisés du moment. Tout commence il y a deux ans lorsqu'il offre ses services à Sy Mehdi, qui enregistre une chanson avec l'actrice Samia Akarriou. Amir Rouani, derrière sa caméra, filme un univers pop, riche en couleurs et simple à la fois, qui séduira des milliers de Marocains à la télé comme sur Internet.

Cette "carte de visite" lui permettra d'être repéré par les stars montantes de la chanson qui feront de lui leur coqueluche. Le vidéo clip le plus visionné sur Youtube dans le monde arabe sur Youtube? C'est lui ! En 2015, il réalise "Lm3llem", titre qui signe le come-back de Saad Lamjarred. Si la chanson est des plus efficaces et rencontre un franc succès sur les ondes, l'image y est pour quelque chose également.

Epaulé par l'artiste contemporain Hassan Hajjaj, qui élabore l'ensemble des costumes du clip, Amir Rouani conçoit une vidéo pop art mêlant un univers résolument warholien à des détails typiques de la culture marocaine. La vidéo séduit le public et s'approche à grand pas des 300 millions de vues sur Youtube. Un record.

La chanteuse Jamila fait également appel à ses services pour réaliser le clip "Blach Blach". Celle qui s'est fait connaitre avec sa chanson délirante "Demdouma" a souhaité opter pour une esthétique plus léchée et moins adolescente. Rouani réalise donc un clip où des costumes originaux se superposent à des fonds identiques, une technique longuement utilisée par des artistes de renommée internationale à l'image de Lalla Essaydi. Le résultat est frais, accompagne bien la chanson et fait un tabac sur les réseaux sociaux.

Aujourd'hui, s'il n'arrête pas de faire de la publicité, Amir Rouani aspire à se donner plus de temps pour affirmer sa touche artistique. Deux grands projets sont en cours pour le Casablancais trentenaire. "Le premier, c'est un long métrage, avec Abdelali Almhar, qui s'intitule 'Blue Hour' et le deuxième, très passionnant, avec la grande Mouna Fettou", a-t-il révélé à NssNss. Une nouvelle collaboration avec Hassan El Fad n'est pas à exclure. Si le couple Kabbour et Chaibia ne reviendront probablement pas à l'écran ensemble, le paysan le plus drôle du pays pourrait bientôt revenir sur les écrans marocains accompagné d'un ami de longue date, Lehbib.

Galerie photo Les 10 réalisateurs marocains qui montent Voyez les images

LIRE AUSSI:Pourquoi les jeunes cinéastes devraient aussi se tourner vers le film documentaire