MAROC
09/03/2016 06h:48 CET | Actualisé 09/03/2016 08h:02 CET

Maroc: Deux tableaux de Tayeb Saddiki mis aux enchères à Casablanca

Deux tableaux de Tayeb Saddiki mis aux enchères à Casablanca
Deux tableaux de Tayeb Saddiki mis aux enchères à Casablanca

ART - Six semaines après sa mort, la Compagnie marocaine des oeuvres et objets d'art (CMOOA) rendra un hommage particulier à Tayeb Saddiki, dramaturge, comédien mais aussi calligraphe décédé le 5 février. Parmi les 173 oeuvres d'art mises aux enchères lors d'une vente organisée le 19 mars à Casablanca par la CMOOA, consacrée aux jeunes collectionneurs, figurent deux tableaux réalisés par le géant du théâtre marocain.

oeuvres tayeb saddiki

L'oeuvre baptisée "Composition", réalisée en 2011 par Tayeb Saddiki, est mise en vente au prix de départ de 15.000 dirhams. Le dessin intitulé "Le Prêche", réalisé en 1986, est quant à lui mis en vente à partir de 30.000 dirhams.

Une lithographie de Dalí dans le catalogue

Une lithographie de "La Bataille de Tétouan" du peintre espagnol Salvador Dalí figure également dans le catalogue, mise en vente à partir de 25.000 dirhams. Des oeuvres de peintres orientalistes comme Jean-Emile Laurent, Henry Pontoy ou Jean-Fabien Galey seront aussi mis en vente, aux côtés d'artistes marocains du XXe et XXIe siècle comme Hassan El Glaoui, Fatima Hassan El Farrouj, Farid Belkahia, Mohamed Drissi, Mahi Binebine ou encore Morran Ben Lahcen.

Avec une mise à prix de 300.000 dirhams, "Composition sur noir" de Ahmed Cherkaoui et une oeuvre sans titre de Chaïbia Tallal sont les deux oeuvres les plus chères du catalogue.

Favoriser l'essor d'un marché de l'art africain

La CMOOA, qui prévoit six ventes en 2016, compte "réunir des artistes modernes et contemporains du continent dans des manifestations à caractère plus international en vue de favoriser l'essor d'un marché de l'art africain qui peine à se structurer, mais aussi intensifier la promotion de nos artistes innovants", indique Hicham Daoudi, fondateur de la compagnie de vente aux enchères. "Nous voyons actuellement l'émergence d'une génération artistique majeure au Maroc, et il est aussi de notre devoir de l'accompagner".

LIRE AUSSI:

Galerie photo Des dictons marocains façon "pop art" Voyez les images