09/03/2016 12h:06 CET | Actualisé 09/03/2016 12h:06 CET

La Banque africaine de développement mobilise plus d'un milliard de dirhams pour la construction du port Nador West Med

La BAD mobilise plus d'un milliard de dirhams Nador West Med
DR
La BAD mobilise plus d'un milliard de dirhams Nador West Med

ÉCONOMIE - L'annonce avait été faite en septembre 2015, c'est désormais chose faite. La Banque africaine de développement (BAD) a signé, ce mercredi 9 mars, un accord de prêt d’un montant de 112,86 millions d’euros (environ 1,2 milliards de dirhams), en faveur de la société Nador West Med.

Ce prêt permettra de financer la construction des infrastructures portuaires de la première phase de ce complexe géant, niché dans le nord-est du Maroc, a annoncé la BAD lors d'une cérémonie à laquelle ont pris part le ministre de l'Économie et des finances Mohammed Boussaid, Fouad Brini, président du conseil d’administration de Nador West Med, Mohamed Jamal Benjelloun, directeur général de Nador West Med et Yacine Fal, représentante résidente de la BAD au Maroc.

Un grand port et un pôle commercial, industriel, logistique et tertiaire qui s’étendra sur une zone franche d’environ 1.500 hectares, ainsi qu’une zone extra portuaire d’environ 2.500 hectares. Voici les principales sections qui composeront le noyau du complexe portuaire qui sera mis en exploitation de manière progressive à partir de 2021.

"Nador West Med, permettra d’améliorer le taux d’équipement en infrastructures portuaires du Maroc en général et dans la région de l’Oriental en particulier", indique la BAD dans un communiqué.

Et d'ajouter qu'il "contribuera à l’accroissement de la compétitivité logistique de toute l’économie nationale, à l’attractivité, à la valorisation du potentiel économique de cette région et à l’amélioration des conditions de vie des populations qui y vivent, par les effets d’entraînement escomptés, notamment, en rapport avec le développement attendu de plusieurs filières industrielles, des activités commerciales et des services".

Un port de telle ampleur aurait pour but d’attirer des "investissements nationaux et internationaux" et crée de ce fait des emplois, selon la société en charge du projet.

Nador West Med est co-financé par la BAD, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et le Fonds arabe pour le développement économique et social.

LIRE AUSSI: