MAROC
09/03/2016 08h:01 CET | Actualisé 09/03/2016 08h:01 CET

Après le Maroc, le globe-trotteur Anass Yakine fera le tour de l'Afrique en voiturette à pédales

Le globe-trotteur Anass Yakine en compagnie de sa femme Amal Choulli.
Page Facebook "Yakines around Africa"
Le globe-trotteur Anass Yakine en compagnie de sa femme Amal Choulli.

VOYAGES – C’est un nouveau défi qui attend Anass Yakine. Celui qui s’était fait connaître grâce à son périple au Maroc, à travers lequel il avait parcouru 5.000 kilomètres à pied à la découverte de son pays, réitère l’expérience… africaine, cette fois-ci.

En compagnie de sa femme Amal Choulli, le globe-trotter marocain prévoit en effet d’effectuer un tour de l’Afrique en voiturette à pédales. L’aventure doit démarrer en 2017 et s’étaler sur sept ans, dans "la même perspective de découvrir, d’apprendre et de partager", a-t-il expliqué au Petit journal de Casablanca.

Un voyage au cours duquel le couple rencontrera Kevin Richardson, zoologiste sud-africain et auteur de plusieurs études sur les animaux de la savane, notamment les félins (lions, guépards ou encore léopards). "Nous pensons même travailler en tant que bénévoles dans le Lion Park", ont indiqué Anass Yakine et Amal Choulli sur la page Facebook "Yakines around Africa", qui compte déjà plus de 27.000 followers. Une page Youtube dédiée aux préparatifs (voiturette à pédales, itinéraire, visas, vaccins, etc.) doit également voir le jour.

Le volet financier sera en partie assuré par la rédaction et la publication d’articles du couple et de photos de leurs voyages "dans un magazine international consacré au voyage", ont-il écrit sur cette même page.

Un parcours à partager

Une expérience qui devrait probablement l’inviter à arpenter de nouveau les salles de conférences du Maroc. Le 30 juillet dernier, Anass Yakine avait participé à une conférence TED à Casablanca pour évoquer son parcours et détailler les raisons qui l’ont incité à opter pour l’aventure.

"Dès mon plus jeune âge, mon âme d'aventurier s'est éveillée. Enfant j’étais fasciné par les documentaires et les récits de Théodore Monod, un voyageur philosophe français qui, à l'âge de 96 ans, continuait à voyager seul et à pied à la recherche des secrets des déserts", nous avait-il d’ailleurs confié lors d’un entretien.

Et d’ajouter: "C'est ensuite de mon admiration pour de grands philosophes tels que Rousseau, Nietzsche, Aristote, Gandhi ou Kant, et à la lecture de leurs ouvrages, qu'est née l'idée de parcourir une longue distance à pied dans le but de méditer, penser, concevoir la grandeur de chaque petite rencontre".

LIRE AUSSI:

Galerie photo Le voyage d'Anass Yakine Voyez les images