TUNISIE
09/03/2016 09h:31 CET | Actualisé 10/03/2016 12h:44 CET

Nouvel accrochage à Ben Guerdane: Trois "terroristes" et un soldat tués selon les autorités

Tunisian special forces carry boxes of ammunition left behind by jihadists in the southern town of Ben Guerdane, near the Libyan border, during clashes with jihadists on March 8, 2016 a day after the attack on the border town.
Tunisian Prime Minister Habib Essid said around 50 extremists were believed to have taken part in Monday's coordinated attack on an army barracks and police and National Guard posts in the border town of Ben Guerdane.
 / AFP / FATHI NASRI        (Photo credit should read FATHI NASRI/AFP/Getty Images)
FATHI NASRI/AFP
Tunisian special forces carry boxes of ammunition left behind by jihadists in the southern town of Ben Guerdane, near the Libyan border, during clashes with jihadists on March 8, 2016 a day after the attack on the border town. Tunisian Prime Minister Habib Essid said around 50 extremists were believed to have taken part in Monday's coordinated attack on an army barracks and police and National Guard posts in the border town of Ben Guerdane. / AFP / FATHI NASRI (Photo credit should read FATHI NASRI/AFP/Getty Images)

Trois "terroristes" et un soldat tunisien ont été tués mercredi dans de nouveaux accrochages à Ben Guerdane, près de la frontière avec la Libye, portant à 46 le nombre de jihadistes abattus depuis les attaques de lundi, ont annoncé les autorités tunisiennes.

"Deux terroristes ont été abattus (....) par les unités policières et militaires" dans le secteur de Oued Rbayaa, près de Ben Guerdane, ont indiqué les ministères de la Défense et de l'Intérieur dans un communiqué commun.


Communiqué commun des ministères de l’intérieur et de la défense nationale (mise à jour)Dans le cadre de l’évolution...

Posté par Ministère de l'Intérieur - Tunisie sur mercredi 9 mars 2016


Les deux hommes avaient été pris en chasse par ces unités après avoir dérobé de la nourriture à des ouvriers sur un chantier, selon le texte. Un soldat a été tué durant cette opération, et un civil blessé, a-t-on déploré.

Plus tard dans l'après-midi, les autorités tunisiennes ont annoncé qu'une opération distincte dans le secteur de Amiriya avait également entraîné la mort d'un jihadiste présumé, retranché dans une maison.

Dans la nuit de mardi à mercredi, sept jihadistes présumés, eux aussi retranchés dans une maison, avaient déjà été abattus.

Dix "terroristes" au total ont ainsi été tués en moins de 24 heures dans les opérations menées par les autorités à Ben Guerdane, en représailles aux attaques jihadistes de lundi contre des installations sécuritaires de la ville.

Ce bilan s'ajoute à celui des 36 extrémistes, 12 membres des forces de l'ordre et sept civils tués durant ces attaques, qui visaient selon Tunis à créer un "émirat" du groupe Etat islamique (EI).

Ben Guerdane a été placée sous couvre-feu nocturne depuis lundi et la ville reste quadrillée par les forces de sécurité et l'armée.

Mercredi matin, des milliers de personnes ont assisté aux funérailles de plusieurs des victimes des attaques de lundi.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.