TUNISIE
07/03/2016 07h:03 CET

Nasrallah en tête, le Hezbollah remercie les Tunisiens (contre leur gouvernement)

HEZBOLLAH - Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, a remercié dimanche 6 mars le peuple tunisien, le président de la République, l’assemblée des représentants du peuple, les partis politiques et les syndicats pour leur rejet de la décision des ministres de l'Intérieur des pays arabes, et notamment du ministre tunisien Hédi Majdoub, de classifier le parti chiite libanais en tant qu'organisation terroriste (voir vidéo ci-dessus).

Lors du 33e conseil des ministres de l'Intérieur arabe, mercredi 2 mars, Hédi Majdoub n'avait émis aucune réserve quant à la classification du Hezbollah comme mouvement terroriste.

La décision, fortement contestée sur les réseaux sociaux dès le jour-même, a fait l'objet de critiques sévères de nombreux partis politiques, organisations syndicales et ONG le jeudi 3 mars.

Un cafouillage gouvernemental aux répercutions internationales

Le Hezbollah n'a donc pas manqué de remarquer ce clivage entre la décision ministérielle et la position majoritaire de la population, alors que la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères s'efforçaient de se dissocier de cette décision et de rappeler son caractère non contraignant juridiquement.

Vendredi 4 mars, Hassan Ezzeddine, haut cadre du Hezbollah (et lui-même poursuivi par le FBI américain pour son implication supposée dans le détournement d'un vol et prise d'otages au cours duquel un militaire américain fut tué en 1985) avait déjà salué sur Nessma TV la réaction de la société tunisienne, de ses partis et organisations diverses.

Remerciements appuyés du Hezbollah

Une autre félicitation des partisans du Hezbollah a voyagé du Liban à l'attention du peuple tunisien samedi 5 mars, lorsque le député libanais Hassan Fadlallah, du parti "La Fidélité à la Résistance", proche du mouvement Hezbollah, s'est exprimé lors d'un meeting (voir vidéo ci-après):

"Il est évident que la plus grande réaction [suite à l'assimilation de Hezbollah comme groupe terroriste] vient de la Tunisie [...] Des personnalités, des partis politiques, des blocs parlementaires, des syndicats, des journaux, des médias, des associations... ont convergé vers une même position [...] Il nous faut adresser notre salut, notre considération, et notre fierté à la Tunisie, et au peuple tunisien."

حزب الله يوجّه تحية للشعب التونسي لرفضه توصيف الحزب بالإرهابيهل أنت مع أم ضد قرار تونس تصنيف حزب الله كحزب ارهابي ؟

Posté par Banzart FM sur vendredi 4 mars 2016

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.