ALGÉRIE
07/03/2016 07h:17 CET | Actualisé 07/03/2016 07h:17 CET

La nouvelle aérogare d'Alger réceptionnée fin 2018

APS

La nouvelle aérogare internationale d'Alger sera réceptionnée fin 2018, a affirmé dimanche à Alger le ministre des Transports Boudjemâa Talaï, relayé par l'Agence de presse algérienne (APS).

La nouvelle infrastructure aura une capacité de 10 millions de passagers par an et sera conformes aux standards internationaux, soutient le même reponsable.

La nouvelle aérogare internationale, dont les travaux de construction avaient été entamés fin 2014, sera réalisée sur une superficie de 73 hectares avec une enveloppe financière de 90,3 milliards de dinars.

Le projet est financé sur fonds propres de la SGSIA et par des crédits bancaires remboursables sur 20 ans.

LIRE AUSSI:Lancement des travaux du nouveau terminal de l'aéroport d'Alger

"La nouvelle aérogare d'Alger qu'on veut (...) un hub aérien sera une connexion entre l'Afrique et l'Europe. Elle sera dotée de toutes les infrastructures d'accompagnement, en catering, en fret et en hébergement, lui permettant d'être conforme aux standards internationaux. Son ouverture est prévue pour fin 2018", a indiqué M. Talaï.

Il s'exprimait en marge de la signature d'un accord entre la Société de gestion des infrastructures aéroportuaires (SGSIA) et la Société d'investissement hôtelière (SIH) pour la réalisation d'un hôtel 4 étoiles de 250 chambres à proximité de l'aéroport.

Le document a été paraphé par M. Tahar Allache P-dg de la SGSIA et Hamid Melzi, P-dg de la SIH.

Selon le ministre, cette infrastructure réalisée sur une superficie de 25.000 m2 sous le label "Hayet" sera "en principe livrée avec l'ouverture de l'aérogare". L'aérogare sera également connectée à tous les réseaux de transports, comme le métro, le train.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.