ALGÉRIE
06/03/2016 14h:50 CET | Actualisé 06/03/2016 14h:59 CET

Le Président Abdelaziz Bouteflika reçoit le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon

APS

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a reçu ce dimanche 06 mars à Alger le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, en visite officielle depuis hier en Algérie.

L'audience s'est déroulée en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui avait antérieurement le SG onusien, du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etat arabes, Abdelkader Messahel.

Abdelmalek Sellal avait quelques heures auparavant reçu Ban Ki-Moon. Dans un communiqué relayé par la presse, les services du Premier ministre ont indiqué que les deux parties ont procédé à "l'évaluation exhaustive des relations historiques de coopération entre l'Algérie et le système des Nations unies et la volonté commune de leur donner une nouvelle impulsion"

Le Premier ministre, qui a abordé avec le Secrétaire général de l'ONU la question du Sahara occidental, a réitéré l'"engagement de l'Algérie en faveur des idéaux et principes de la Charte de l'ONU".

M. Sellal a réaffirmé le "soutien de l'Algérie aux efforts du Secrétaire général et de son envoyé spécial, Christopher Ross, pour parvenir au règlement de cette question et de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination conformément au droit international et aux résolutions de l'ONU y afférentes", a rajouté la même source.

Il a rappelé également la "contribution de l'Algérie en matière de règlement des conflits à travers les différentes médiations qu'elle a conduites dont les plus récentes entre les parties maliennes et les efforts qu'elle a fournis afin de faciliter le dialogue en Libye".

A ce sujet, Abdelmalek Sellal a réitéré la position et l'"attachement" de l'Algérie à "la solution politique exclusive pour cette crise";

Le même communiqué a rajouté que les deux responsables ont abordé "les politiques publiques mises en place par le gouvernement algérien et orientées vers le développement humain". "Ils ont également discuté de la problématique des changements climatiques", précise la même source.

L'entretien s'est déroulé en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

LIRE AUSSI: Lamamra et Ban soulignent l'impératif de parachever la décolonisation du Sahara occidental: "Nous devons réagir"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.