MAROC
05/03/2016 10h:05 CET | Actualisé 05/03/2016 15h:23 CET

Hassan Hakmoun, un gnaoui à New-York (Portrait)

Hassan Hakmoun, un gnaoui à New-York (Portrait)
DR
Hassan Hakmoun, un gnaoui à New-York (Portrait)

CULTURE - Cela faisait 41 ans qu'il n'était pas passé à la télévision marocaine. Le Maâlem Hassan Hakmoun, l'une des figures les plus emblématiques de la musique gnaoua, jouera ce soir sur la chaîne Al Aoula, accompagné du chanteur Nouamane Lahlou. L'occasion de revenir sur le parcours de ce musicien virtuose de 59 ans qui a partagé la scène avec des légendes comme Marcus Miller et le chanteur Peter Gabriel.

Des lilas de Marrakech à New York

Originaire d’une famille gnaouie de Marrakech, Hassan Hakmoun se produit à l'adolescence dans des lilas, avant de s'envoler en 1987 à New-York, où il est accueilli par le compositeur Richard Horowitz, "après une tournée avec la Nomadas Dance Company de Blanca et Etienne Li".

En 1989, il est invité par le bassiste virtuose Marcus Miller à se produire dans l’émission Night Music de NBC. Alors qu’il répète Marhaba, Miles Davis, également invité, se tient derrière lui.

Faire découvrir la musique gnaouie au monde

"Quel est le nom de cet instrument, et de cette musique? J’aimerais travailler avec vous". Hassan Hakmoun rejoint Knitting Factory Records, puis le label Real World de Peter Gabriel. "Une première ouverture pour faire découvrir la musique gnaouie au monde".

En 1994, il tourne en Europe et se produit aux 25 ans de Woodstock. Parmi ses admirateurs, Jay Leno et le maire de New-York, David Rinkins.

Depuis, il a publié pas moins de 11 albums, dont The Gift, en 2003, qui a reçu un Indie Award, mais aussi Life Around the World et The Fire Within, tous encensés par les critiques.

N.1 des charts world music au Japon

Hassan Hakmoun a aussi collaboré avec le trompettiste Don Cherry (une de ses idoles), Dee Dee Bridgewater ou le Kronos Quartet. L'artiste est aussi une star au Japon où son titre Spirit a été N.1 des charts world music au pays du Soleil-Levant en 2014. Son dernier opus Unity est sorti en avril 2014.

En décembre 2014, il a été classé au 5e rang du Top Ten Global Music 2014, un classement des 10 meilleures musiques du monde pour l’année 2014 réalisé par La National Public Radio (NPR). Une belle récompense que l'artiste qui allie le jazz à la musique gnaoua doit à sa chanson "Balili", tirée de son album Unity.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les festivals marocains de musique en quelques instantanés Voyez les images