MAROC
28/02/2016 10h:50 CET | Actualisé 29/02/2016 11h:42 CET

Oujda s'essaie au tri des déchets

Oujda s'essaie au tri des déchets
Oujda City
Oujda s'essaie au tri des déchets

ENVIRONNEMENT - A quelques mois de l'organisation de la COP 22 à Marrakech, les initiatives en faveur de l'environnement se multiplient dans le royaume. La commune urbaine de Oujda vient d'annoncer le lancement d'une expérience de tri des déchets, en installant des poubelles dédiées au verre, au papier, au plastique et aluminium, et au pain dans divers endroits de la ville.

Ces nouveaux containers de couleurs différentes ont été installés place Sidi Abdelwahab, souk Melilla, souk Tanger, boulevard Abderrahmane Hjira et place du Maroc, rapporte le site OujdaCity. La commune souhaite généraliser cette expérience à l'ensemble de la ville dans l'avenir, précise le site.

Selon la commune, cette initiative a été lancée afin de permettre aux éboueurs de ne pas se blesser à cause des débris de verre souvent présents dans les poubelles et jetés de manière anarchique. Cela permet aussi de "faciliter la tâche aux personnes qui fouillent les poubelles pour revendre certaines matières".

A Tanger, l'entreprise espagnole Althenia Sando, en charge de la collecte des déchets ménagers dans la région ouest de la ville, avait lancé une expérience similaire de tri des déchets en décembre 2015.

Les ambitions du Maroc en matière de recyclage

Le pays souhaite, à travers son programme national des déchets ménagers, aboutir à un taux de recyclage des matériaux de 5 à 20% d'ici 2022. Un programme qui a nécessité près de 40 milliards de dirhams, dont 720 millions dédiés au tri et au recyclage, selon les chiffres du ministère délégué chargé de l'Environnement. Cette stratégie pourrait notamment réduire les importations du pays en papier et en plastique.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Pneus recyclés Voyez les images