MAROC
29/02/2016 13h:50 CET | Actualisé 29/02/2016 13h:55 CET

Energie nucléaire: Des experts mettent en avant les atouts du Maroc

Energie nucléaire: Des experts mettent en avant les atouts du Maroc
Luctheo/Pixabay
Energie nucléaire: Des experts mettent en avant les atouts du Maroc

NUCLÉAIRE – Le Maroc est sur la bonne voie en matière de développement de l'énergie nucléaire. C’est le constat établi lundi 29 février à Rabat par les experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui ont jugé "conforme" aux standards internationaux le cadre législatif nucléaire marocain dans un rapport.

Cette annonce s'inscrit dans le sillage de la mission effectuée dans le royaume en octobre dernier par une délégation d'experts de l'AIEA, chargés d'évaluer les capacités nucléaires du Maroc nécessaires à l'élaboration d'un programme électronucléaire.

Comprenant une dizaine d'experts, les travaux de cette mission ont été menés en partenariat avec les membres du Comité de réflexion sur l'électronucléaire et le dessalement de l'eau de mer (CRED), instauré en 2009 par le ministère de l'Énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement.

Une mission élargie à une vingtaine de domaines concernant, entre autres, les aspects techniques, règlementaires et sécuritaires ainsi que ceux liés à la gestion des déchets radioactifs, des ressources humaines et de la communication.

Loi sur le nucléaire

"Le Maroc a développé une base considérable de connaissances et d'expériences dans les activités nucléaires en vue de prendre une décision éclairée sur l'introduction de l'énergie nucléaire" avaient estimé les experts à la fin de leur mission.

Composée de onze personnes provenant de plusieurs pays (dont la Roumanie, l'Espagne et le Royaume-Uni), l’équipe avait également salué des décisions prises par le Maroc sur le front du nucléaire.

Parmi elles, l’adoption d’une loi complète sur le nucléaire qui prévoit la création d’une instance indépendante de règlementation, ou encore la mise en place de cours et de formations spécifiques pour appuyer la professionnalisation dans ce secteur.

Une agence de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques

Le 3 septembre 2015, le gouvernement avait approuvé un projet de décret sur la création d’une agence de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques – la première que comptera le royaume.

Le Conseil d’administration de cette agence sera constitué de personnalités nommées par le Premier ministre pour une durée de quatre années. Une décision qui s'appuiera sur la base d’une proposition des autorités gouvernementales en charge au niveau du ministère de l'Intérieur, de la Santé et de l'Énergie et des mines.

Le Maroc possède actuellement un seul réacteur nucléaire de 2MW, situé dans le centre de la Maâmora, entre Salé et Kénitra. Ouvert en 2003, le centre est pour l’instant dédié à la recherche. Une équipe chargée du développement de la médecine nucléaire se trouve aussi sur place.

LIRE AUSSI:

Galerie photoNucléaire: les Iraniens, en liesse, célèbrent un accord historique Voyez les images