ALGÉRIE
28/02/2016 07h:40 CET | Actualisé 28/02/2016 07h:40 CET

Une exposition en son et images pour raconter le soufisme à Constantine

APS

Le soufisme est à l'honneur à Constantine jusqu’au 30 mars prochain. Une exposition en son et images intitulée "Constantine, berceau du soufisme musulman et des chants mystiques" a été inaugurée samedi soir à la maison de la culture Malek-Haddad dans le cadre de la manifestation "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe".

Occupant la quasi-totalité du hall de la maison de la culture, l’exposition, forte de nombreux pavillons interactifs, le parcours aussi passionnant que mouvementé du soufisme dans la civilisation arabo-musulmane.

L’exposition zoome sur l’apparition des tariqas soufies en Algérie, à commencer par les tariqas Kadiria (au 5ème siècle de l’Hégire), Chadilia (6ème siècle), Rahmania et Hansalia, toutes les deux au 12ème siècle de l’Hégire.

Le visiteur peut aussi consulter, dans une salle spécialement aménagée, les voies du soufisme dans le monde musulman, et l’histoire des imams ayant initié ces voies.

Richement documentée, l’exposition prévoit aussi un stand aux zaouis de la ville de Constantine, des tariqas qui demeurent actives dans la cité, ainsi que le rôle des zaouias dans les résistances populaires et la guerre de libération nationale.

Un autre pavillon est dédié aux ouvrages traitant du soufisme, empruntés de la bibliothèque de l’université des sciences islamiques Emir-Abdelkader, et d’autres évoquant le parcours et les réflexions du leader du mouvement réformiste en Algérie, l’Imam Abdelhamid Benbadis.

Les personnes aveugles et malvoyantes n’ont pas été oubliées dans cette exposition puisque des livres et des documents en braille renfermant des textes choisis autour du soufisme sont mis à leur disposition.

L’espace permet également aux visiteurs de visionner, dans une autre salle, des vidéos de chants mystiques venus du Maroc, de la Turquie, de Tunisie, d’Egypte et de plusieurs autres pays.

Organisée par le département Patrimoine immatériel et Arts vivants, cette manifestation culturelle propose également, en marge de l’exposition qui sera ouverte jusqu’au 30 mars prochain, des conférences traitant de différents aspects de soufisme, ainsi que des hommages à des cheikhs des tariqas les plus répandues dans la région de Constantine.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.