26/02/2016 07h:54 CET | Actualisé 26/02/2016 07h:54 CET

Immobilier: Ce que cherchent les Marocains sur Avito (et les prix qu'ils peuvent trouver)

Immobilier: Ce que cherchent les Marocains sur Avito (et les prix qu'ils peuvent trouver)
DR
Immobilier: Ce que cherchent les Marocains sur Avito (et les prix qu'ils peuvent trouver)

BAROMÈTRE - Le site de petites annonces Avito vient de publier une étude sur les habitudes de consommation des Marocains et l’état du marché de l’immobilier en ligne. Un baromètre qui se concentre sur 2014 et 2015 et offre des renseignements sur les tendances et les évolutions du marché de l'immobilier ces deux dernières années.

Le site a publié 1,28 million d’annonces immobilières entre 2014 et 2015, dont 879.000 en 2015, indique le communiqué d'Avito. Mais le site a "volontairement écarté" certaines annonces en raison du manque d’informations disponibles: surface, nombre de chambres, prix, etc. L’étude porte donc sur un total de 749.000 annonces.

Casablanca, Marrakech et Tanger recensent le plus grand nombre d’annonces

Première surprise du baromètre Avito, Rabat ne fait pas partie du trio de tête des villes les plus importantes sur le marché en ligne de l’immobilier. Avec 51.000 annonces sur la période 2014-2015, la capitale se place juste derrière Tanger, qui comptabilise 52.000 offres de vente et de location.

A la deuxième place, Marrakech confirme l’attrait qu’elle exerce sur le marché avec 69.000 annonces, mais reste loin derrière Casablanca. Leader du classement, la ville blanche recense 241.000 annonces cumulées ces deux dernières années.

Les biens avec trois chambres en tête des produits les plus recherchés

Autre enseignement apporté par le baromètre Avito: les offres de vente représentent 59% des annonces, loin devant les offres de location qui atteignent 41%. Les appartements sont les biens les plus proposés avec une moyenne de 80% des annonces en 2014 et 2015, contre seulement 20% pour les maisons et villas.

Les biens qui comprennent trois chambres sont les plus fréquemment proposés avec plus de 206.000 annonces sur la période 2014-2015.Viennent ensuite les appartements avec deux chambres (116.000) et quatre chambres (62.000). Côté superficie, les appartements de 40 à 70 m² ont la cote, puisqu’ils comptabilisent 185.000 annonces au total, devant les surfaces de 70 à 100 m² (165.000) et de 100 et 150 m² (110.000).

Vente: Les villas les plus chères sont à Casablanca

Le prix moyen du m² à vendre à Casablanca dépasse 16.500 dirhams pour les villas, devançant largement les prix à Rabat (12.690 dirhams) et Agadir (12.000 dirhams). Pour les appartements, c’est la capitale qui arrive en tête du classement pour le prix moyen du m² à vendre avec 12.100 dirhams le m², contre 11.100 dirhams à Casablanca et 9.800 dirhams à Agadir.

Location: Casa et Rabat talonnées par Marrakech et Tanger

Casablanca et Rabat arrivent sans surprise en tête du classement des appartements les plus chers à la location avec respectivement une moyenne de 4.900 dirhams et 4.400 dirhams le m², tandis que Marrakech sort du lot et se hisse à la troisième place avec 3.470 dirhams le m².

Le prix relativement faible de Casablanca s’explique par la très grande disparité qui existe entre les différents quartiers de la capitale économique. Si un appartement dans le Triangle d’Or coûte en moyenne 11.000 dirhams à la location, le chiffre atteint à peine 1.700 dirhams à Errahma et 2.000 dirhams à Sbata.

Le classement est quasiment inchangé du côté des villas à louer: Casablanca arrive en tête avec 19.500 dirhams, suivie par Rabat avec 14.500 dirhams. La troisième place revient à Tanger qui culmine à 12.400 dirhams, profitant de son statut de ville touristique dans une région en plein boom économique.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les 10  riads les plus luxueux du Maroc Voyez les images