TUNISIE
25/02/2016 13h:04 CET | Actualisé 25/02/2016 13h:40 CET

Tunisie: Trois mois de prison ferme pour un commerçant qui a abattu illégalement un eucalyptus géant

Facebook Au pied de l'arbre

Un commerçant qui avait suscité la polémique après avoir abattu illégalement un eucalyptus géant à Carthage, une banlieue huppée de Tunis, a été condamné jeudi à trois mois de prison ferme, a-t-on appris de source judiciaire.

"Le tribunal de Carthage a décidé de condamner la personne ayant abattu sans autorisation cet arbre à trois mois de prison ferme, pour atteinte aux biens d'autrui", a indiqué à l'AFP le porte-parole du Parquet Kamel Barbouche.

Le condamné, qui a également écopé d'une amende de 1.000 dinars (environ 450 euros), dispose de 10 jours pour faire appel, faute de quoi il sera placé sous les verrous, a précisé une autre source judiciaire à l'AFP.

Selon des médias locaux, ce propriétaire d'une pâtisserie de Carthage avait procédé lundi, sans autorisation, à la découpe de l'arbre, qui dissimulait la façade de son commerce "Le mirador". Cet abattage a suscité l'indignation de résidents du quartier, qui ont lancé une pétition réclamant l'intervention des autorités.

L'image de l'arbre abattu a également beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes réclamant une sanction contre le commerçant.

D'autres ont toutefois regretté que des arbres soient régulièrement victimes de coupes illégales dans d'autres régions de Tunisie, en particulier depuis la révolution de 2011, sans entraîner de réaction de la part des autorités.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.