MAROC
25/02/2016 13h:54 CET | Actualisé 26/02/2016 05h:29 CET

Le groupe OCP lance sa filiale OCP Africa pour renforcer le développement agricole de l'Afrique

Développement agricole: Le groupe OCP lance sa branche africaine
OCP/Twitter
Développement agricole: Le groupe OCP lance sa branche africaine

INVESTISSEMENTS - Le géant marocain des phosphates et engrais se tourne vers le sud. L'Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé, jeudi à Marrakech, la création de sa filiale OCP Africa visant à développer l'écosystème agricole sur le continent africain.

L'annonce a été faite lors de la 7e édition de la conférence internationale "Argus FMB Africa Fertilizer 2016", qui se tient jusqu'au 26 février dans la ville ocre. La nouvelle entité du groupe a prévu d'ouvrir une quinzaine de filiales sur le continent dans les mois à venir.

OCP Africa entend ainsi "contribuer à relever le défi d'une agriculture structurée, performante et durable sur le continent africain en proposant aux producteurs agricoles tous les moyens de réussir, notamment les produits adaptés et abordables, services, accompagnement et solutions logistiques et financières", rapporte l'agence MAP.

"L'agriculture africaine a besoin d'une attention particulière et l'Afrique peut nourrir la terre entière, mais, aujourd'hui, elle ne se nourrit pas elle-même", a constaté Tarik Choho, PDG de la nouvelle entité. OCP Africa investira "massivement dans la recherche et le développement pour une agriculture durable", a précisé le directeur du centre IFDC (International fertilizer developpement center-division Afrique de l'Est et du Sud), Rob Groot.

OCP Africa souhaite améliorer les investissements et les opérations du groupe dans le continent, en facilitant les démarches administratives, en assouplissant le régime de change et en offrant "un cadre fiscal attractif".

Début février, à Jorf Lasfar (port situé à 17 kilomètres d’El Jadida qui compte une importante zone industrielle), l'OCP avait officiellement lancé une usine de production d’engrais entièrement dédiés à l’Afrique. L’objectif de cette nouvelle unité inaugurée par Mohammed VI est "de renforcer la coopération Sud-Sud", en produisant "des engrais adaptés aux cultures et aux sols africains".

LIRE AUSSI:

Galerie photoCes Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images