TUNISIE
25/02/2016 13h:39 CET | Actualisé 25/02/2016 15h:34 CET

Focus Tunisie: La Tunisie à l'honneur au Festival du film et forum international sur les droits humains

Moufida Fedhila

La Tunisie est à l'honneur au Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) qui rendra hommage à la fois au cinéma tunisien et à la révolution de 2011.

L'ouverture du FIFDH se fera avec 6 films tunisiens le 12 mars 2016 à Genève.

Le festival initié en 2013 se tient chaque année parallèlement au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Avec des projections et des débats, le festival vise à dénoncer les violations des droits humains et cherche des solutions pour y remédier. Les débats sont transmis en direct sur internet pour que le public puisse interagir de partout dans le monde.

HORS-JE de Moufida Fedhila est un court métrage de 7 minutes réalisé en 2014.

"Dans un quartier populaire de Tunis (Cité Ettadhamen), les enfants sont invités à envahir les murs en exprimant leur rêve total, libre et sans limites", indique le site officiel de la réalisatrice.

horsje

EL GORT
 de Hamza Ouni est un film documentaire sorti en 2015.

Deux vendeurs de fumier nous plongent dans leur misère. Ils décrivent les conditions de travail désastreuses qu'il endurent, sans aucune protection sociale. Ils ne rêvent que de quitter clandestinement le pays.

LA NUIT DE BADR
 de Mehdi Hmili, drame en noir et blanc datant de 2012.

Le personnage principal, Badr, est un un exilé homosexuel qui retourne en Tunisie après la révolution. Assumer sa sexualité reste un défi même pour un intellectuel comme lui.

7 VIES de Lilia Blaise et Amine Boufaied

Regretter un dictateur? C'est possible et ce n'est plus vraiment tabou comme le montre le film sorti en 2014.

"A travers les trois phases de l'histoire contemporaine tunisienne, le documentaire 7 vies explore la relation ambivalente des Tunisiens avec leur dictateur", résume le synopsis du film.

ET ROMÉO ÉPOUSA JULIETTE de Hinde Boujemaa, court métrage de 10 min

Le film décrit le quotidien d'un vieux couple dont l'amour a subi l'effet du temps.

C’ÉTAIT MIEUX DEMAIN
 de Hinde Boujemaa

Ce documentaire sorti en 2012 retrace le parcours de Aïda, un mère célibataire qui se bat contre les obstacles de la vie durant et après la révolution.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.