MAROC
23/02/2016 08h:42 CET | Actualisé 23/02/2016 12h:24 CET

Mustapha Ramid: "lorsque j'ai vu l'état du tribunal de Tanger, j'ai pleuré"

Mustapha Ramid: "lorsque j'ai vu l'état du tribunal de Tanger, j'ai pleuré"
DR
Mustapha Ramid: "lorsque j'ai vu l'état du tribunal de Tanger, j'ai pleuré"

JUSTICE - Lors d'une conférence tenue ce mardi 23 février à l'Institut supérieur de la magistrature, le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid s'est prononcé sur l'état des tribunaux marocains.

"Un certain nombre de tribunaux au Maroc n'est pas conforme aux normes" et "l'état de certains tribunaux est si déshonorant que lorsque j'ai vu l'état du tribunal de Tanger, j'ai pleuré". Ces déclarations de Mustapha Ramid, rapportées par notre confrère Aljarida24.com, éclairent sur la vétusté de certains tribunaux. Mustapha Ramid a, ainsi, révélé que 21% des tribunaux marocains ne sont pas conformes aux normes, contre 48% avant 2012.

Pour le ministre, l'état des tribunaux a un impact sur le fonctionnement de la justice, car "le manque de confort empêche les juges d'exercer leur métier dans des conditions optimales", toujours selon les déclarations de M. Ramid rapportées par Aljarida24.

La réhabilitation des tribunaux fait partie des priorités fixées par Mustapha Ramid. Le 28 octobre 2014, le ministre de la Justice déclarait, dans une interview accordée au portail officiel du Parti de la justice et du développement (PJD), que "la réhabilitation et la reconstruction des bâtiments de la justice" ne saurait attendre, vu la vétusté de certains tribunaux.

Il a, en outre, indiqué que "de nouveaux tribunaux remplaceront ceux insalubres", et a promis qu'en "2016, les nouveaux tribunaux seront ou construits et inaugurés, ou en cours de construction." M. Ramid a réitéré cette promesse durant la conférence du 23 février, et a indiqué qu'à l'horizon 2018, tous les tribunaux seront mis à niveau.

LIRE AUSSI: Des étudiants armés envahissent un tribunal à Fès