23/02/2016 07h:43 CET | Actualisé 23/02/2016 07h:43 CET

Ce qu'il faut savoir sur le référentiel de l'immobilier à Casablanca

Ce qu'il faut savoir sur le référentiel de l'immobilier à Casablanca
-AX-/Flickr
Ce qu'il faut savoir sur le référentiel de l'immobilier à Casablanca

IMMOBILIER - Combien coûte un bien d'habitation à Casablanca en fonction des quartiers ? Question à laquelle tente de répondre la direction générale des impôts (DGI) qui a publié le 22 février le nouveau référentiel des transactions immobilières à Casablanca, un cadre de référence pour calculer les taxes immobilières.

Le référentiel est composé de deux documents: un rapport décrit qui détaille le vocabulaire utilisé, les territoires et la typologie de biens concernés, et une base de prix des transactions immobilières des préfectures couvertes. Des valeurs qui "feront l'objet d'une actualisation périodique en fonction de l'évolution du marché", précise le document de référence.

Il est à noter que si un bien "chevauche sur plusieurs zones, le prix à prendre en considération est celui de la zone la plus cotée".

La préfecture de Casablanca se retrouve ainsi divisée en 239 zones, étudiées par la DGI. D'une année sur l'autre, les prix de l'immobilier d'habitation ont globalement stagné dans la ville blanche. Quelques baisses sont cependant à noter, bien qu'elles restent infimes dans la plupart des cas.

Si en comparaison au référentiel publié il y a un an, les prix ont peu changé, l'arrondissement d'Ain Chock reste la zone de la métropole où le coût de l'immobilier a le plus chuté d'une année sur l'autre. Le prix au m² d'un appartement neuf dans une des zones de l'arrondissement est passé de 13.500 à 12.500 dirhams.

Certains endroits de la ville restent loin d'être accessibles à n'importe quelle bourse. L'arrondissement Maarif abrite certaines zones avec un prix de 27.000 dirhams le m² pour un appartement neuf. Même si la DGI ne précise pas le nom des quartiers concernés, on peut supposer qu'il s'agit du quartier Racine, du boulevard Massira et de Zerktouni, qui forment le "triangle d'or de Casablanca", mais aussi du quartier Palmier. Dans l'arrondissement de Sidi Belyout, enfin, certains appartements neufs (notamment à dans la rue Moussa Ibn Noussair et à Moulay Youssef) sont vendus à 23.000 dirhams le m².

LIRE AUSSI:

Galerie photo L’architecture du XXème siècle au Maroc en dix édifices Voyez les images

L'arrondissement Sidi Bernoussi reste en revanche plus abordable puisque certains quartiers proposent un prix de 7500 dirhams le m² dans un appartement neuf. Même tendance dans l'arrondissement de Ben M’Sick où le m² dans un appartement ancien revient à 5500 dirhams.