MAROC
23/02/2016 09h:10 CET | Actualisé 23/02/2016 09h:11 CET

Lieux de tournage: Le cinéma marocain fait sa promotion au Festival de Berlin

Lieux de tournage: Le cinéma marocain fait sa promotion au Festival de Berlin
DR
Lieux de tournage: Le cinéma marocain fait sa promotion au Festival de Berlin

CULTURE - Au lendemain de la clôture du Festival international du film de Berlin, le cinéma marocain pourrait bien tirer profit des contacts pris lors de l'événement avec les professionnels étrangers du secteur.

Après avoir envoyé une délégation à Cannes l'année dernière, le Centre cinématographique marocain (CCM) et plusieurs producteurs et professionnels marocains ont fait le déplacement pour la première fois dans la capitale allemande pour une opération de promotion du cinéma "made in Morocco" pendant le marché européen du film qui comptait plus de 200 exposants.

Des lieux de tournage plus accessibles

Le Maroc, qui avait son stand, a ainsi pu faire la pub de ses lieux de tournage, désormais plus accessibles aux productions étrangères depuis l'adoption d'une subvention de 20% sur certaines dépenses éligibles comme les factures d'hôtels, de transport ou de matériel de tournage.

"Depuis que la nouvelle subvention a été inscrite dans le projet de loi de finances 2016, le Maroc s'est mis à niveau. Il est désormais plus outillé pour défendre ses atouts à l'étranger et encourager les productions à venir investir et tourner ici", estime Amine Tazi, directeur des studios Atlas et CLA de Ouarzazate, contacté par le HuffPost Maroc.

Le royaume entend ainsi jouer dans la même cour que certains lieux privilégiés de tournage comme l'Afrique du Sud, les Îles Canaries ou certains pays d'Europe de l'est, où les productions internationales bénéficient d'avantages fiscaux pour venir poser leurs caméras.

Prise de contact

"Notre présence au festival de Berlin a permis de prendre contact avec plusieurs producteurs allemands, anglais et américains qui semblaient intéressés par cette nouvelle subvention", nous confie Sarim Fassi Fihri, directeur du CCM. "On leur a donc fourni les renseignements nécessaires, comme les critères d'éligibilité".

Dans le détail, le rabais de 20% proposé aux productions étrangères s'applique aux biens et services fournis par des entités marocaines ou des personnes domiciliées et résidant au Maroc et qui paient leurs impôts dans le pays. Les dépenses éligibles ne doivent pas dépasser 90% du budget marocain total.

Au moins 10 millions de dirhams de dépenses

Les productions devront dépenser un minimum de dix millions de dirhams (un million de dollars) sur les dépenses éligibles, et passer au moins 18 jours de travail (pour la construction de décors et le tournage) au Maroc. Le remboursement sera versé dans les 180 jours après avoir été approuvé par le CCM.

Cette nouvelle incitation fiscale porte ses fruits: au mois de mai, une production américaine doit venir tourner à Tanger un film sur le Moyen-Orient, nous confie M. Tazi, sans donner plus de précisions.

LIRE AUSSI:La prostitution dans le cinéma marocain en quatre films

Galerie photo Dix films cultes marocains Voyez les images