21/02/2016 12h:02 CET | Actualisé 21/02/2016 12h:03 CET

Clôture à Rabat du Forum parlementaire sur la justice sociale

MAP

PARLEMENT - Le Forum parlementaire sur la justice sociale, organisé deux jours durant par la Chambre des conseillers, a pris fin samedi soir à Rabat, et s'est clôturée par l'adoption d'une Déclaration de Rabat pour la justice sociale.

Tenu sous le thème "promouvoir la dignité humaine pour rendre possible le vivre-ensemble", ce forum, qui s'est tenu vendredi et samedi 19 et 20 février, vise à renforcer le rôle de l'action parlementaire dans la promotion de la justice sociale, et à débattre des engagements qui découlent de l'adhésion aux conventions internationales et au système onusien des droits de l'Homme.

Lue par le président de la Chambre des conseillers Abdelhakim Benchamach, la Déclaration de Rabat, qui a clôt les travaux de ce forum de deux jours, a appelé à approfondir le débat sur l'édification du modèle marocain de justice sociale, en relevant les défis prioritaires, ayant trait notamment à la consolidation des fondements de la solidarité sociale, catégorielle, spatiale et environnementale et à la solidarité inter-générationnele, à travers le renforcement des politiques et des programmes sociaux basés sur l'approche des droits.

La Déclaration de Rabat préconise également une meilleure exploitation des mécanismes de la démocratie participative, du nouveau régime de compétences des collectivités territoriales, de la force de proposition des institutions constitutionnelles consultatives et de la société civile, de la programmation budgétaire basée sur le genre, des acquis cumulés par l'Initiative nationale pour le développement humain et d'autres programmes nationaux similaires, afin de parachever l'édification participative du modèle marocain de justice sociale.

Dans une déclaration accordée à la presse à cette occasion, le président de la Chambre des conseillers a indiqué que ce forum a permis la cristallisation d'un document de référence, qui constituera ainsi une plate-forme pour une modernisation participative du modèle marocain de justice sociale.

Ont pris part part à ce Forum des membres des deux chambres du parlement marocain, de conseils constitutionnels et de départements ministériels, ainsi que des représentants de conseils des régions, d'organisations syndicales et professionnelles, d'instances de la société civile, d'universités, académies et plusieurs experts et acteurs médiatiques. La séance d'ouverture a été marquée par la lecture d'un message royal adressé aux participants au forum, dont lecture a été donnée par le conseiller royal Abdellatif Menouni.

Dans ce message, le souverain a affirmé que la maturité de l'expérience du Maroc et les acquis de ses politiques avant-gardistes habilitent le royaume à s'engager dans un processus participatif d'élaboration de son propre modèle de justice sociale.

LIRE AUSSI :