TUNISIE
20/02/2016 16h:20 CET | Actualisé 20/02/2016 18h:58 CET

Ours d'argent du meilleur acteur et prix du meilleur premier film pour "Hédi"

Instagram Hédi

Le prix du meilleur premier film et l'Ours d'argent du meilleur acteur de la Berlinale pour Majd Mastoura, ont été décernés samedi soir à "Hédi" de Mohamed Ben Attia.

Le Tunisien Majd Mastoura, sacré meilleur acteur a rendu hommage "aux martyrs de la Révolution" et dédié son prix aux "jeunes qui luttent toujours".

"Je voudrais offrir ce prix aux jeunes qui luttent toujours pour un meilleur avenir pour la Tunisie. Que la révolution continue!", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse organisée après la remise des récompenses du 66e Festival du film de Berlin.

Juste avant, lors de la remise de son Ours d'argent du meilleur acteur, il avait rendu hommage au "peuple tunisien" et aux "martyrs de la révolution" en Tunisie. "Il n'y aurait pas eu de liberté d'expression sans le sang versé pendant la Révolution", qui a abouti en 2011 au départ du président Zine El Abidine Ben Ali, a-t-il insisté, avant de lancer : "Merci Tunis!".

"J'espère que l'on va continuer à être libre, à être heureux en produisant du bon art", a dit le jeune homme, couronné pour sa prestation dans "Hédi".

Son réalisateur, Mohamed ben Attia, a décroché quant à lui l'Ours d'argent pour la meilleure première oeuvre.

"Je voudrais dire au monde entier : 'venez en Tunisie, venez dans mon pays'. Nous sommes des gens qui aiment la vie, nous sommes accueillants (...) En venant, vous soutenez le peuple tunisien dans sa lutte pour la liberté, vous combattez contre le terrorisme avec nous", a encore lancé Majd Mastoura devant la presse.

A un journaliste lui demandait s'il se sentait désormais dans la peau de "héros de son pays", Majd Mastoura a répondu qu'il ne pensait "pas être un héros, non. J'essaie simplement d'être un acteur. Je pense que ce n'est pas un mauvais début", a-t-il souri.

Il a confié qu'il y a encore un an il se demandait s'il devait choisir entre sa carrière d'acteur et ses études "ennuyeuses" en informatique.

Par ailleurs l'Ours d'or a été décerné à "Fuocoammare" de Gianfranco Rosi.

Le film tunisien, co-produit par les frères belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, raconte l'histoire d'un jeune homme, Hédi, 25 ans, interprété par Majd Mastoura, commercial chez Peugeot à la vie sans surprises.

Il est sur le point de se marier avec une femme qu'il connaît peu, suivant le chemin tracé pour lui par sa mère, avant de faire connaissance de Rim (Rim Ben Messaoud), animatrice pour touristes dans un hôtel. Intrigué par son insouciance et sa liberté, il se laisser entraîner dans une relation amoureuse passionnelle avec elle, qui va remettre en question toutes ses certitudes.

"Le point de départ est une histoire d'amour", a expliqué lors d'une conférence de presse à Berlin Mohamed Ben Attia, bientôt 40 ans, dont c'est le premier long métrage.

LIRE AUSSI: Tunisie: Entretien avec Mohamed Ben Attia, réalisateur de "Hédi", seul film arabe en compétition au Berlinale

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.