MAROC
19/02/2016 15h:14 CET

Le Maroc n'organisera pas le Sommet arabe

Le Maroc n'organisera pas le Sommet arabe
Le Maroc n'organisera pas le Sommet arabe

DIPLOMATIE - Sur instructions du roi Mohammed VI, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar, a informé, ce vendredi, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes Nabil Al Arabi de la décision du Royaume du Maroc de céder son droit d'organiser une session ordinaire du Sommet arabe, qui devait se tenir en 2016 au Maroc.

"Le Sommet arabe ne doit pas être une réunion de circonstance"

Le "Sommet arabe ne peut être une fin en soi ou devenir une simple réunion de circonstance. Les conditions objectives pour garantir le succès d'un sommet arabe, à même de prendre des décisions à la hauteur de la situation et des aspirations des peuples arabes, ne sont pas réunies", souligne le communiqué.

"Face à l'absence de décisions importantes et d'initiatives concrètes, à même d'être soumises aux chefs d'Etat arabes, ce sommet ne sera qu'une occasion d'adopter des résolutions ordinaires et de prononcer des discours qui ne feront que donner une fausse impression d'unité et de solidarité entre les Etats du monde arabe", ajoute le communiqué, qui indique que "les leaders des pays arabes ne peuvent rester les bras croisés face aux problèmes économiques et sociaux de leurs peuples, ou se contenter de voir en spectateur les drames que vit le citoyen arabe".

Un report qui a à voir avec la cause palestinienne?

"Le Maroc ne veut pas que ce sommet se tienne sur son sol sans apporter, pour autant, une valeur ajoutée dans le sillage de la défense de la première cause des arabes et des musulmans à savoir la question palestinienne (...) alors que la colonisation israélienne et les violations se poursuivent sur les territoires palestiniens occupés, où le nombre de morts et de prisonniers palestiniens ne cesse d'augmenter", poursuit le communiqué.