ALGÉRIE
19/02/2016 07h:04 CET | Actualisé 19/02/2016 07h:05 CET

Un musée dédié aux condamnés à mort de la guerre de libération nationale

APS

Un musée dédié aux condamnés à mort de la guerre de libération a été inauguré hier à Alger à l’occasion de la journée nationale du Chahid célébrée le 18 février de chaque année.

Situé au siège de l'Association nationale des Anciens condamnés à mort, les visiteurs du musée y découvriront des photographies des Martyres et la liste de tous les Algériens condamnés à mort durant la guerre de libération nationale.

Ils auront aussi le loisir d’y découvrir les différentes périodes historiques de l’Algérie depuis l’époque numide jusqu'à la colonisation française.

Inauguré en présence du président de l'Association des condamnés à mort, Mustapha Boudina, ce dernier a déclaré que 217 des 3.000 Algériens condamnés à mort avaient été exécutés par les autorités de l'occupation française, et 600 autres ont été graciés.

M. Boudina affirme qu’une partie de l’histoire de la révolution reste méconnue d’où la création de ce musée qui contribuera à retracer les différentes luttes qui ont marqué la guerre de libération.

M. Boudina a rappelé, également, la nécessité de transmettre l’histoire de l’Algérie aux générations futures pour préserver la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l’Algérie recouvre sa liberté.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

LIRE AUSSI: Serkadji transformé en musée de la mémoire