ALGÉRIE
18/02/2016 11h:08 CET | Actualisé 18/02/2016 11h:08 CET

Ouargla : des formations dans le métier de maçonnerie traditionnelle pour préserver le vieux Ksar

google

Dans le cadre du programme d’appui à la protection valorisation du patrimoine culturel Algérien initié conjointement par le ministère de la culture et l’union européenne, des sessions de formation aux métiers de la restauration seront dispensées à Ouargla pour réhabiliter le vieux Ksar d’Ouargla a appris l’APS.

Le ksar d’Ouargla est réparti entre les quartiers de Béni-Sissine, Béni-Ouaguine et Béni-Brahim. Ce patrimoine matériel cachet de l’urbanistique Saharien authentique est menacé depuis quelques années de disparition bâtisses à cause des dégradations dues aux perturbations climatiques.

La nécessité de former une main-d’œuvre spécialisée dans la restauration de ce patrimoine relève du souci de voir un tel chef-d'œuvre architectural disparaitre. Dans ce sens une quarantaine de jeune seront formés dans les métiers traditionnels de maçonnerie et la production de matériaux locaux, a précisé le président de l’association du vieux ksar d’Ouargla pour la culture et la réforme, Hassen Boughaba.

Ce cycle de formation d’une durée de 18 mois s’étalera sur trois phases. La première la sensibilisation et l’orientation de la population locale sur le recours aux matériaux locaux. Cette sensibilisation se fera à travers la tenue de meetings, conférences et sorties sur terrain pendant trois mois, pour mettre en exergue l’importance de la valorisation et la restauration de cet héritage culturel, ainsi que la préparation et l’élaboration du programme de formation, en collaboration avec les professionnels du métier, dont les universitaires (3 mois), indique le même responsable.

La troisième phase concerne le cours académique, représentant une série de séances techniques, pratiques et l’ouverture de chantiers-école.

À la fin de cette formation les bénéficiaires obtiendront un diplôme de base sur l’art de la maçonnerie traditionnelle et des matériaux de construction locaux

Pour rappel le programme d’appui à la protection valorisation du patrimoine culturel Algérien est un programme bilatéral avec l’union européenne et porté par le ministère de la culture, qui a été conçu et dessiné par des experts algériens. Lancé en 2012 ce programme devrait s’achever en 2018.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.