ALGÉRIE
18/02/2016 04h:26 CET | Actualisé 18/02/2016 04h:26 CET

Décès de Mohamed Hassanine Haikel: l'Egypte et la nation arabe perdent une sommité journalistique, affirme Bouteflika

Daily News Egypt

L'Egypte et la nation arabe ont perdu une "sommité journalistique", a affirmé le président de la République Abdelaziz Bouteflika dans un message de condoléances à son homologue égyptien Abdelfettah al-Sissi, suite au décès du journaliste et écrivain égyptien Mohamed Hassanine Haikel.

"C'est avec une grande affliction et une profonde émotion que j'ai appris la disparition du grand écrivain et journaliste égyptien Mohamed Hassanine Haikel.

En cette douloureuse épreuve, je vous présente ainsi qu'aux membres de la famille du défunt et au peuple égyptien, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos condoléances les plus attristées et vous assure de notre profonde sympathie, priant Dieu Tout Puissant de lui accorder sa Sainte miséricorde et de l'accueillir dans son vaste paradis" a écrit le président Bouteflika dans le message.

"L'Egypte et la nation arabe ont perdu en le défunt une sommité intellectuelle et journalistique qui a voué sa vie au service de sa patrie et de la nation arabe. Grand visionnaire et défenseur farouche des causes justes à travers le monde, Hassanine Haikel a légué de nombreux ouvrages qui constituent une richesse pour les bibliothèques arabes et du monde et une source précieuse de savoir pour les générations futures", a souligné le chef de l'Etat dans son message relayé par l'Agence de presse algérienne (APS).

"Tout en saluant ses nobles valeurs, ses qualités morales et son expérience politique, je m'incline à la mémoire de ce grand homme dont le nom restera à jamais gravé dans notre mémoire en reconnaissance de son apport à la pensée politique et à l'information dans le monde arabe", a ajouté le président Bouteflika.

"Attristée par la perte de ce grand homme et compagnon du défunt président Jamal Abdenasser, l'Algérie se remémore son honorable soutien aux causes justes en Afrique et dans le monde, son appui inconditionnel et infaillible à la glorieuse Révolution algérienne et aux droits du peuple algérien", a indiqué le chef de l'Etat.

"Je salue la mémoire de cette sommité et présente mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches et à travers eux, à toute l'Egypte qui a enfanté tout au long de l'histoire des éminences qui font d'elle le coeur de la nation arabe", a ajouté le président Bouteflika.

"La perte de cet homme m'afflige profondément tout comme elle afflige les intellectuels et journalistes dans le monde arabe", a encore affirmé le chef de l'Etat, priant Le Tout Puissant de lui accorder Sa Miséricorde et d'assister sa noble famille et ses amis en Egypte, dans le monde arabe et de par le monde.

"En cette douloureuse circonstance, je tiens à vous assurer de toute ma compassion et ma sympathie", a conclu le président Bouteflika.

LIRE AUSSI: L'écrivain et journaliste égyptien Mohamed Hassanein Heikal n'est plus

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.