ALGÉRIE
16/02/2016 08h:21 CET | Actualisé 16/02/2016 14h:32 CET

Sonelgaz augmentera graduellement les tarifs de l'électricité et du gaz "sans toucher à la cohésion sociale"

liberté

Le P-DG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, a indiqué hier lors du forum d’El Moudjahid que le montant des investissements de l’entreprise pour l’année 2015 s’élève à 588 milliards de dinars, rapporte l'APS.

Ce budget, explique-t-il, a permis d’augmenter la capacité de production des systèmes électriques de près de 1.222 MW dans des villes du nord et du sud du pays. Cette capacité de production supplémentaire a permis de réduire les contraintes qui pèsent sur le système électrique, précise-t-il.

M.Bouterfa est revenu sur ce programme d’investissement. Il vise selon lui à renforcer le système électrique du pays, en doublant les capacités de production nationales d'ici à 2018-2019, en mettant en place une capacité totale supplémentaire de 15.000 MW en 2019, soit le double de la capacité actuelle.

LePD-G de Sonelgaz a évoqué la conjoncture financière actuelle marquée par la réduction des revenus de l’Etat. Celle-ci, précise-t-il, est à l’origine de certaines perturbations dans la réalisation du programme d’investissements de l’entreprise, notamment la mobilisation des fonds nécessaires pour ce programme.

Concernant le programme d’investissement pour l’année 2017, Noureddine Bouterfa a indiqué que son entreprise devra mobiliser 2.800 milliards DA.

LIRE AUSSI: L'Algérie oeuvre pour un accord consensuel de réduction de l'offre

Sonelgaz augmentera ses prix

Il a annoncé au cours de ce forum une augmentation graduelle des tarifs de l’électricité et du gaz sans que celle-ci n’ait d’impact sur la cohésion sociale. Il a précisé que ces augmentations assureront l’équilibre financier de son entreprise.

Il ne manquera pas de préciser que le groupe aura recours à un emprunt notamment pour la couverture financière des investissements. Cela nécessitera une enveloppe de près de 260 milliards DA pour répondre aux besoins des filiales en 2016 souligne-t-il.

À propos des revenus de la société, il a indiqué qu’elles se sont établies à 220 milliards DA en 2015, mais que le chiffre d'affaires aurait été de près de 400 milliards DA si les tarifs réels avaient été appliqués.

Concernant la nouvelle tarification de la consommation de l'électricité et de gaz qui sera appliquée à partir de 2016, selon Noureddine Bouterfa elle permettra de récupérer à peine 25 milliards DA de plus annuellement, un chiffre "très insuffisant" pour rétablir un équilibre.

Enfin Noureddine Bouterfa a réitéré l’ambition de son entreprise d’améliorer ses services, avec la possibilité de réforme et restructurer le groupe.

LIRE AUSSI: Abdelmadjid Attar pointe la responsabilité de Chakib Khelil dans le "cafouillage" de Sonatrach (VIDÉO)

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.