ALGÉRIE
16/02/2016 09h:35 CET | Actualisé 16/02/2016 09h:36 CET

Abattage d'une bande boisée à Bejaia: Le député Bouaiche demande une enquête

Facebook

Le député de Bejaïa, Chafaâ Bouaiche, a demandé dimanche au Premier ministre Abdelmalek Sellal d'ouvrir une enquête sur la décision de l'abattage d'une bande boisée longeant le littoral de cette wilaya, citant son impact écologique éventuel sur la région.

"Je vous prie de bien vouloir dépêcher une commission d'enquête sur les lieux pour connaître la qualité et la profession des bénéficiaires de ces parcelles de terrain", a écrit le député dans une lettre adressée au Premier ministre et rendue publique sur la page facebook du parlementaire.

La contestation du parlementaire du FFS (Front des forces socialistes) intervient alors qu'une commission interministérielle a autorisé des investisseurs dans le tourisme à abattre la bande boisée longeant Melbou, Souk El Tenine et Aokas sur le littoral maritime de Bejaïa.

Selon le quotidien El Khabar, ce projet de construction d'hôtels menace plus de 1600 arbres, dont des centaines ont été déjà coupés ou arrachés. Des associations locales ont dénoncé "un crime contre la nature et l'environnement".

ِCertains bénéficiaires des lots de terrain, selon M. Bouaiche, "n'ont aucune relation avec le tourisme".

Ces investisseurs, affirme-t-il dans une déclaration au même journal, ont eu recours à une autorité plus puissante, à savoir la commission interministérielle, après le refus du wali de Bejaïa de tout déboisement dans le cadre de ce projet.


M. Bouaiche a cité un rapport rendu publique par les habitants de la région, alertant les autorités publiques au sujet des conséquences "désastreuses" du déboisement éventuel de ces parcelles, dont des risques de glissement de terrain ainsi que des taux supplémentaires de maladies infectieuses liées à la disparition de ces arbres, considérées comme un "poumon" qui oxygène le village.

Selon le même rapport, aucune étude de faisabilité n'a été portée à la connaissance des habitants de la région.

Une partie de la bande boisée longeant le littoral maritime de Béjaïa

LIRE AUSSI: Un député FFS dénonce la régularisation par Amar Ghoul d'un hôtel construit près d'un pipeline à Bejaïa

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.