MAROC
16/02/2016 13h:04 CET | Actualisé 16/02/2016 13h:13 CET

Benkirane: "L'Etat ne doit pas s'immiscer dans la vie des homosexuels"

DIFFÉRENCE - Lors d'une rencontre avec le Conseil national du Parti de la justice et du développement (PJD), le secrétaire général du parti et Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a tenu une surprenante (et ambivalente) déclaration sur l'homosexualité, le mariage gay et autres thématiques y afférent.

"L'Etat ne doit pas interférer dans la vie des homosexuels, c'est leur affaire. Mais pour que la société accepte que ce phénomène évolue comme c'est le cas dans un certain nombre de pays européens, en la possibilité du mariage, et que ce mariage soit socialement reconnu et accepté, ça, j'estime que ce n'est pas possible, et ce n'est ni dans l'intérêt des citoyens ni de celui des familles ou de la société".

Si Lakome y voit le signal de changements dans la pensée de M. Benkirane, il n'en reste pas moins que la déclaration est très ambivalente. En disant que "l'Etat ne doit pas interférer dans la vie des homosexuels, c'est leur affaire", le Chef du gouvernement entendait-il, plutôt, que l'Etat ne doit pas intervenir en faveur des homosexuels marocains?

LIRE AUSSI: