MAROC
15/02/2016 08h:50 CET | Actualisé 15/02/2016 08h:50 CET

Les détails de la conférence du Centre Bensaïd Aït Idder sur le Sahara

Le Centre Bensaïd Aït Idder prépare une grande conférence sur le Sahara
DR
Le Centre Bensaïd Aït Idder prépare une grande conférence sur le Sahara

SAHARA - Le centre Bensaïd Aït Idder organisera, le 8, le 9 et le 10 avril, une conférence sur la question du Sahara. La conférence "aura lieu, en principe, à Marrakech", indique au HuffPost Maroc une source au sein du Centre Bensaïd Aït Idder, un centre de recherche proche de la Fédération de la gauche démocratique.

Les organisateurs souhaitent voir des "représentants de tous les pays concernés y participer. Donc, en plus du Maroc, il y a l'Algérie, la Mauritanie, la Tunisie, la Libye ainsi que la France et l'Espagne. Il y a, également, possibilité d'avoir parmi nous des représentants du Polisario, pour que l'on puisse écouter leur point de vue, et eux de même", explique notre interlocuteur, qui ajoute que "chercheurs, intellectuels et hommes politiques seront de la partie. Et nous aimerions, aussi, que participent des personnalités onusiennes qui suivent le dossier y participent." Au total, ils seront "près de 200 personnes à prendre part aux travaux du Centre.

Jusqu'à présent, le Centre "a adressé des propositions de participation à différentes personnalités. Nous n'en sommes toujours pas au stade de l'envoi des invitations officielles. Nous recueillons, pour l'instant, l'accord de principe des potentiels participants."

Baliser le terrain pour aboutir à une solution

"Le but de cette conférence est de baliser le terrain à des négociations qui aboutissent à une solution. Lors de notre visite en Algérie, nous nous sommes rendus compte qu'il y a une réelle volonté de solutionner ce problème", estime notre interlocuteur. Début février, plusieurs leaders de la gauche marocaine, dont Bensaïd Aït Idder, se sont rendus en Algérie pour la commémoration du décès du fondateur Front des forces socialistes (FFS) Hocïne Aït Ahmed.

Durant cette visite, les hommes politiques marocains ont rencontré plusieurs personnalités et leaders des milieux associatifs et politiques algériens, dont le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra et le premier ministre Abdelmalek Sellal. La conférence sur le Sahara a fait partie des sujets abordés, et certains politiques algériens ont manifesté leur intérêt. D'autant que "le Centre Ait Idder est indépendant. Nous ne sommes pas affiliés à un parti politique, et nous préservons, également, une distance avec l'Etat. Ceci participe à nous accorder une certaine crédibilité."

LIRE AUSSI:

Galerie photo De A à X : Un abécédaire électoral Voyez les images