MAROC
11/02/2016 07h:20 CET | Actualisé 11/02/2016 07h:58 CET

COP 22: La société civile a déjà donné le coup d'envoi

COP 22: La société civile a déjà donné le coup d'envoi
DR
COP 22: La société civile a déjà donné le coup d'envoi

ENVIRONNEMENT - Au lendemain de la création de la Coalition marocaine pour la justice climatique, et à 10 mois de la tenue de la conférence internationale sur le climat (COP 22) à Marrakech, la société civile marocaine veut donner l’exemple.

C’est le cas de l'Association Ribat Al Fath pour le développement durable, qui a organisé sa 2e conférence PréCOP 22, mercredi 10 février à Rabat. L’occasion de "discuter des politiques publiques et de présenter les expériences sur le terrain des différentes associations, et de comparer les théories des politiques publiques et la réalité de leur application", a indiqué le président du club de l'environnement de l'Association Ribat Al Fath, Abdelhadi Bennis.

LIRE AUSSI: Maroc: La coalition marocaine pour la justice climatique voit le jour

Deuxième objectif: "étudier le rôle de la société civile dans la scène institutionnelle marocaine, ses points forts et ses imperfections, dans le but d'optimiser son rôle", a-t-il ajouté, rappelant que cet événement s'inscrit dans le cadre d'une série de 8 rencontres organisées par son association en vue de préparer la COP 22.

La première de ces rencontres a eu lieu le 13 janvier. Elle avait pour but de restituer aux participants les principales informations sur la COP 21 de Paris et les recommandations pour la préparation de la COP 22. Elle a été marquée par la participation de 300 personnes, dont la ministre de l'Environnement Hakima El Haite, et le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami.

LIRE AUSSI: Création d'une agence chargée d'organiser la COP 22

Depuis la fin de la COP 21 tenue en décembre 2015 à Paris, les événements pour sensibiliser sur l'importance de la protection de l'environnement se multiplient chez des acteurs de la société civile au Maroc. C'est le cas, par exemple, du mouvement Anfass démocratique, qui organise une conférence sur les "enjeux climatiques: quels outils pour la transition?" le 13 février prochain, à l'Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) de Kénitra.

LIRE AUSSI:

Galerie photo 10 adresses pour une évasion écologique au Maroc Voyez les images