TUNISIE
03/02/2016 13h:04 CET | Actualisé 04/02/2016 07h:18 CET

Tunisie: Attaque à l'encontre des Émirats, soutien aux frères musulmans et à Mohamed Morsi... Marzouki se lâche! (VIDÉO)

وجه كلمة لشباب الثورة في مصر والرئيس د. محمد مرسي #شاهد .. الرئيس التونسي السابق د. المنصف المرزوقي: تدخل حكام الإمارات في حياة الشعوب منتهى الوقاحة " روحوا اتلهوا في عماراتكم " ..

Posté par ‎شهاب‎ sur mardi 2 février 2016

Vous attendiez une énième sortie de Moncef Marzouki? Il l'a faite dans dans une interview accordée à la chaine arabe basée à Londres "Al Hiwar" le 2 février. Punchline contre l'ingérence des Émirats Arabes Unis dans les affaires d'autres États et appel à continuer la révolution en Égypte, soutien aux frères musulmans en Égypte par le signe "r4bia".

"C'est comme si c'était moi qui était en prison", a-t-il lancé, affichant son soutien au chef du parti islamiste et ancien président de la République égyptien Mohamed Morsi, toujours en prison.

Il s'en est ensuite pris aux Émirats Arabes Unis qui auraient réagi à un discours qu'il a prononcé devant les Nations-Unies pour la libération de Mohamed Morsi: "Puis sont intervenus ces émiratis d'une façon impudente", a-t-il pesté, avant de se demander en quoi ce sujet les concerne.

"Occupez vous de vos affaires matérielles! Occupez-vous de vos immeubles! Occupez vous de votre argent! De quel droit vous intervenez dans les affaires d'un État indépendant?" a-t-il dit-il lancé.

"Cela est un signe de la fin des temps", a-t-il poursuivi.

Revenant sur les raisons qui l'ont conduits à soutenir Mohamed Morsi, Moncef Marzouki avance plusieurs arguments: "Premièrement pour moi, il s'agit d'une affaire humanitaire. Deuxièmement, je respecte cette personne et troisièmement c'est mon affaire!".

Et de renchérir: "La transition démocratique en Égypte est mon affaire!".

L'ex-président tunisien a expressément appelé à la libération de Mohamed Morsi et à encourager les égyptiens à reprendre le processus révolutionnaire, en faisant le fameux signe de la "r4bia": "C'est notre révolution, il est important que vous la continuiez. Cette révolution est en sûreté chez vous. Vous ne défendez pas l'Égypte, vous défendez le printemps arabe, la Ûmma, vous défendez les plus grandes nations, vous défendez vos martyrs. Continuez votre travail", a t-il déclaré.

LIRE AUSSI:La campagne "R4bia" s'étend en Tunisie

Appelant les égyptiens à ne pas utiliser la violence, Moncef Marzouki affirme "être fier de tout ce que font les frères musulmans" avant d'ajouter "Nous continuerons ensemble jusqu'à ce que la situation se retourne en notre faveur".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.