MAROC
03/02/2016 13h:43 CET | Actualisé 10/02/2016 12h:35 CET

Les conversations ont désormais leur festival à Rabat

Les conversations ont désormais leur festival à Rabat
Festival des Conversations
Les conversations ont désormais leur festival à Rabat

ÉVÉNEMENT - Les conversations ont désormais leur festival. André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI, Driss Jaydane, écrivain et animateur radio ou encore Ouadih Dada, présentateur du journal de 2M, seront réunis le 18 février au Sofitel de Rabat pour la première édition du festival des conversations au Maroc. L’événement, né à Paris en 2013, vise à mettre en évidence l’importance de la conversation "à l’heure où le numérique devient omniprésent dans notre quotidien".

Après des éditions à New York, Londres et Lille, "le festival vient naturellement sur le continent africain où l’art de la conversation est important. En venant au Maroc, le festival veut montrer combien les conversations sont internationales mais aussi mettre en avant la maturité du royaume dans l’utilisation de ces nouvelles fenêtres de conversations qui sont apparues avec l’arrivée du digital", confie Guillaume Villemot, fondateur de l’événement.

Organisé par l’agence de communication Soucoupe la Baraque en collaboration avec le Digital Society Forum d’Orange et le Sofitel Rabat Jardin des roses, l’événement se veut un "rendez-vous pour les intellectuels et les professionnels de la communication".

Le festival qui s'étalera sur une journée verra la participation d'historiens, de penseurs, d'artistes et d'entrepreneurs qui prendront part à trois salons de discussion. Le premier aura pour thème la marque comme sujet de conversation. Le second traitera des différents espaces, thèmes et cultures de conversation. Le troisième salon portera sur "le bonheur des conversations".

Galerie photo "The Death of Conversation": L'absence de communication causé par les smartphones en Photos Voyez les images

LIRE AUSSI: Au Maroc, un festival dédié à l'architecture