MAROC
02/02/2016 07h:02 CET | Actualisé 02/02/2016 11h:49 CET

Le groupe Fnaïre dénonce le mariage des mineurs dans son nouveau clip

MUSIQUE - "Il est injuste de récolter des fruits avant maturité . Et ce n'est pas honorable de cueillir des fleurs avant qu'elles n'éclosent." C'est sur ces vers que démarre le nouveau vidéo-clip du groupe marocain Fnaïre, publié le 31 janvier et qui comptabilise déjà quelque 320.000 vues sur Youtube.

"Chayeb", le nouveau titre du trio originaire de Marrakech se veut engagé en s'attaquant au fléau des mariages des mineurs au Maroc en donnant la voix à ces filles contraintes trop tôt à fonder un foyer familial. "J'étais jeune, pleine d'espoir et ils m'ont mariée à un chibani", chantent-ils.

L'esthétique du clip est sombre. En noir et blanc, la vidéo met en scène le mariage précoce d'une jeune adolescente à un vieil homme dans une ambiance morbide. Sur sa "ammaria", la jeune mariée crie de toutes ses forces derrière des barreaux.

fnaire

Musicalement, Fnaïre s'éloigne de son ancienne marque de fabrique, qui consistait à mêler hip-hop et sonorités folkloriques et s'inspire du DJ et chanteur canadien The Weeknd en incorporant des sonorités électroniques couplées à une bonne dose d'auto-tune.

Le nombre de mariages de mineurs au Maroc a augmenté de 91% entre 2004 et 2013, atteignant un pic de 35.152 cas pour la seule année 2013, selon une étude sur les "agressions sexuelles sur les enfants" présentée fin 2014 par l'Unicef, le Conseil nationale des droits de l'Homme (CNDH) et l'association Meilleur avenir pour nos enfants (Amane).

Galerie photo Les 15 clips marocains les plus regardés sur YouTube en 2015 Voyez les images

LIRE AUSSI:Benkirane: "il n'y a pas de mariage de mineures au Maroc"