01/02/2016 13h:01 CET | Actualisé 01/02/2016 14h:53 CET

Liberté économique: Le Maroc continue de s'améliorer selon un think-tank américain

Liberté économique: Le Maroc continue de s'améliorer selon un think-tank américain
Liberté économique: Le Maroc continue de s'améliorer selon un think-tank américain

CLASSEMENT - Avec quatre petits points en plus, le Maroc récolte cette année encore les fruits de ses efforts. Sur 178 pays étudiés, le royaume glane en effet la 85e place des pays les plus économiquement libres au monde, contre la 89e place l’an dernier, selon l’Indice 2016 de liberté économique publié par la Fondation Heritage, un think tank américain chargé notamment de promouvoir le libéralisme économique.

LIRE AUSSI: Un leader mondial de la logistique s'implante à Tanger

"Le Maroc continue d’enregistrer de remarquables progrès en intégrant son économie au sein du marché mondial" note la Fondation Heritage. "Les procédures pour y faire des affaires sont plus rationnelles, et l'investissement étranger est le bienvenu dans de nombreux secteurs. La compétitivité du pays dans le secteur bancaire continue son expansion dans la région".

La Fondation Heritage met cependant en avant deux problèmes qui nuisent à la note du Maroc, à savoir la liberté du travail et la corruption.

Le Maghreb à la traîne

Le podium du classement est occupé par Hong Kong, Singapour et la Nouvelle-Zélande. Le Venezuela, Cuba et la Corée du Nord ferment quant à eux la marche du classement.

Dans la région du Maghreb, le Maroc devance largement la Tunisie (114), la Mauritanie (128) et l’Algérie (154). Sans surprise, la Libye n’entre pas en compte.

La région du Moyen-Orient est dominée par Bahreïn (18), les Emirats arabes unis (25) et le Qatar (34). L’Egypte (125), l’Algérie et l’Iran (171) s’accrochent aux dernières places du classement.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Ces Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images