ALGÉRIE
30/01/2016 12h:11 CET | Actualisé 30/01/2016 12h:11 CET

Orthosens, l'application pour réviser l'orthographe en s'endormant

Businessman practicing yoga
Glow Wellness via Getty Images
Businessman practicing yoga

Vous n'êtes pas bon en orthographe? Les règles de grammaire vous donnent de l'urticaire? Alors, installez-vous confortablement dans un fauteuil, détendez-vous, branchez vos écouteurs et apprenez une vingtaine de règles de français sans effort. Voilà en substance ce que propose l'application Orthosens.

"L'idéal est de procéder par répétitions, d'écouter les leçons plusieurs soirs de suite, selon le directeur du projet, Pascal Hostachy, interrogé par le HuffPost. Les sons ont été élaborés par Aurore Ponsonnet, ancienne orthophoniste spécialisée dans la rééducation des troubles du langage écrit et Bruno Dewaele, l'unique champion du monde d'orthographe (il n'y a eu qu'un seule compétition en 1992). L'application complète coûte 2,99 euros. La différence entre le nom propre et le nom commun, le complément d’objet direct ou indirect, les temps de l’indicatif, le participe passé, les auxiliaires être et avoir n'auront plus de secret pour vous. Orthosens a été mis au point par le Projet Voltaire, un service en ligne de remise à niveau personnalisé en orthographe.

Mais pourquoi écouter ces sons dans un moment de détente? Pascal Hostachy, explique que "des études scientifiques ont montré que pendant la phase d'endormissement, nous étions dans un moment d'hyper-mémoire, où le cerveau enregistre tout ce qui se passe". Même une leçon sur les adverbes. "Dans cette phase d'auto-hypnose, on est dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, précise Pascal Hostachy, le cerveau a relâché ses barrières, il devient plus perméable".

Auto-hypnose ? LeHuffPost s'est renseigné auprès d'un médecin généraliste pratiquant l'hypnose, Damien Duperron. Ce que vend cette application se rapproche-t-il plus du rêve que de la réalité? Selon le spécialiste, "à partir du moment où on ramène notre cerveau à notre corps, qu'on arrête de cogiter, on est en état d'hypnose. Pour tous les apprentissages, il faut une isolation sensorielle pour se concentrer au maximum. Les publicitaires appellent cela de l'hypnose ou de la relaxation, parce que cela ressemble à l'état dans lequel on se met pour être présent à ce que l'on vit, mais ça n'est pas nouveau." Et alors, ça marche ou pas? Pour l'efficacité, c'est difficile à dire, mais Milton Erickson, ce thérapeute américain qui a remis l'hypnose au goût du jour, commençait ses séances en faisant appel à nos apprentissages premiers, quand nous étions enfant, dont l'expérience de l'orthographe. Il voulait que l'on retrouve ces sensations d'être en capacité d'apprendre. Et ça marchait !"

En effet, qui ne se souvient pas de ces leçons compliquées apprises le soir et qui semblaient si simples à réciter le lendemain matin? Pour voir le niveau d'orthographe et de grammaire des Français s'améliorer, il ne reste plus qu'à ouvrir les écoles la nuit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.