ALGÉRIE
29/01/2016 08h:55 CET | Actualisé 29/01/2016 10h:11 CET

La culture espagnole à l'honneur pour le 400e anniversaire de la mort de Cervantès

Sam H.

L’institut Cervantès d’Alger et l'Ambassade d'Espagne en Algérie ont décidé de faire du 400e anniversaire de la mort du plus célèbre écrivains espagnol, Miguel de Cervantes, une occasion de se redéployer et de faire connaitre davantage la culture espagnole en Algérie.

Sur cette toile de fond, l’Ambassadeur d’Espagne M. Alejnadro Polanco a déroulé un riche programme qui s'étalera sur toute l'année et qui renforcera les liens culturels entre les deux pays sur la base des liens historiques et culturels étroits existants. La directrice de l'institut Cervantès à Alger Mme Raquel Romero a eu le loisir d'exposer ce programme dans ses moindres détails et de souligner les objectifs attendus de chaque manifestation.

Des expositions de photographies aux spectacles de musique en passant par colloques, séminaires et lectures ininterrompues, l’anniversaire de l'auteur del Quijote (Don Quichotte) sera à l'a hauteur de cet illustre personnage qui a vécu cinq ans de sa vie en captivité à Alger.

C'est ainsi que les Algériens auront le privilège à des visites guidées "sur les traces de Cervantès à Alger" au mois d'avril prochain. Au cours de ces visites le public suivra les pas de cet écrivain dans l'Alger du XVI siècle. Un itinéraire qui le mènera du port d'Alger à la grotte Cervantès en passant par le Bastion 23, Dar el Hamra et le palais Mustapha Pacha.

LIRE AUSSI:La grotte où Cervantès s'est réfugié à Belcourt sort de l'anonymat en attendant de devenir un must

Le 23 avril sera le rendez-vous attendu des lectures ininterrompues de El Quijote, une manifestation qui ponctuera le cycle de cinéma consacré à El Quijote et le cinéma historique tout au long du mois d'avril à l'espace Espagne fraîchement réhabilité.

Une exposition aurait lieu au mois d’octobre sous l’intitulé «Gravures de El Quijote» toujours au sujet du père spirituel de la langue espagnole.

La directrice de l’institut Cervantès d’Alger, Raquel Romero, a précisé qu’un grand colloque aurait lieu au cours de l’année 2016 pour commémorer le 400e anniversaire de la mort de Cervantès.

"Nous sommes en contact avec la bibliothèque nationale d’El-Hamma pour abriter les 15 et 16 octobre 2016 cette rencontre internationale de haut niveau en présence de nombreux chercheurs algériens, espagnols, américains et de toutes les nationalités. La thématique du colloque va graviter autour de la société algérienne au XVIe siècle, époque durant laquelle Miguel De Cervantès a passé cinq ans de sa vie".

Le conservatoire de Sevilla offrira le 11 février un spectacle de musique classique dans le cadre du festival "figures sonores" du MAMA à Alger. Le public aura droit à un quintette à cordes accompagné d'un guitariste.

L'Espagne prendra part également au festival de musique symphonique d'Alger au théâtre national algérien et la fondation Casa Patas animera au mois de juin des nuits du ramadhan à Alger, Constantine, Annaba et Oran.

D’autres activités cinématographiques et théâtrales trouvent place dans le programme de l’institut Cervantès d’Alger, avec notamment une participation au festival international de la danse contemporaine d’Alger et l’organisation d’une dizaine d’expositions thématiques notamment celle du Photographe Nicolas Müller sur l'art arabe en Espagne qui aura lieu en Mars autour des trois célèbres capitales andalouses: Sevilla, Granada et Cordoba.

On citera aussi celle de la cartographie d'Alger à l'initiative de l’institut géographique de l'armée espagnole, une exposition qui sera projetée en mars et avril à Alger et Oran. La casa Arabe permettra aussi au public algérois et constantinois d'admirer une exposition sur Cordoue intitulée "De Curtiba à Cordoba" au mois de mai prochain.

L'Espagne sera aussi présente au festival de la bande dessinée d'Alger (FIBDA) mais aussi au Salon International du Livre d'Alger (Sila) où sera présenté la traduction d'El Quijote.

Dans ce sillage, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie a souligné le nombre important d'emprunt de livre qu'enregistre la bibliothèque de l'Institut Cervantès en Algérie. Ce dernier, apprend-on, est le premier dans le monde en terme de livres prêtés. Il est aussi le plus grand du Maghreb en nombre d'élèves inscrits pour l'apprentissage de la langue espagnole (4000 dont 3000 à Alger et 1000 à Oran).

"Nous enregistrons pas moins de 3000 étudiants par an dans le centre d’Alger et environs 1000 étudiants au centre d’Oran. C’est un record par rapport à d’autres pays, sachant que nous avons un seul institut dans la plupart des pays hormis l’Algérie, le Maroc, les Etats-Unis et le Brésil», a soutenu le diplomate espagnol.

M Polaco a, dans la foulée, annoncé la prochaine sortie d’un livre algéro-espagnol intitulé "Algérie-Espagne: Un patrimoine partagé" regroupant une dizaine d’écrits historiques, de contribution de chercheurs et de docteurs algériens et espagnols sur la culture commune des deux pays et les héritages en partage de la culture andalouse.

Galerie photoL'Andalousie musulmane Voyez les images

LIRE AUSSI: "Gani Mirzo et Neila Benbey Quartet" font vibrer Alger aux rythmes des "Mélodies arabes"' et "brise de flamenco"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.