MAROC
29/01/2016 07h:40 CET | Actualisé 29/01/2016 07h:43 CET

Attentats de Paris: La cousine d'Abaaoud sera inhumée au Maroc

BFMTV

TERRORISME - Tuée lors de l'assaut du Raid à Saint-Denis le 18 novembre dernier, elle est soupçonnée d'avoir joué un rôle prépondérant dans les attentats de Paris. Hasna Aït Boulhacen, par ailleurs cousine du cerveau présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, sera inhumée au Maroc, selon Le Parisien.

"Les juges d’instruction en charge de l’enquête sur les attentats du 13 novembre, ont finalement délivré ce jeudi le permis d’inhumer d’Hasna Aït Boulhacen", indique le quotidien français.

Depuis sa mort dans l'assaut de l'appartement de Saint-Denis, son corps, ou ce qui en reste (il a été retrouvé dans les décombres et identifié grâce à ses empreintes digitales) était conservé dans un institut médico-légal. Sa famille a réclamé le corps par la voix de son avocat pour l’inhumer au Maroc, son pays d’origine.

Le 20 janvier, sa famille avait, par la voix de son avocat, dit qu'elle n’était ni une "complice", ni une "terroriste", mais une victime du terrorisme. Toujours est-il que la jeune femme aurait aidé son cousin Abdelhamid Abaaoud, djihadiste belgo-marocain lui aussi mort lors de l’assaut, à échapper à la police après les assassinats.

Elle n'est en revanche pas morte en kamikaze, contrairement à ce qui a été écrit dans la presse au lendemain des attentats, avait notamment indiqué une source policière au HuffPost.

LIRE AUSSI:

Galerie photoSit-in de solidarité avec la France à Casablanca Voyez les images